3eme édition des Matinales de l’eau : demandez le programme !

25 Jan, 2021
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
3eme édition des Matinales de l’eau : demandez le programme !

Après deux premières éditions des Matinales de l’eau consacrées aux enjeux des Municipales 2020 puis aux objets connectés, idealCO et Monreseaudeau.fr vous proposent un nouveau rendez-vous le 9 février prochain ! L’objectif : vous informer, comprendre et échanger sur les enjeux présents et à venir liés au monde de l’eau.

Gestion des eaux pluviales : enjeux, moyens et solutions à mettre en œuvre

Cette nouvelle édition sera consacrée aux eaux pluviales : alors que la gestion des eaux de ruissellement est devenue un enjeu majeur de la préservation des milieux naturels, aquatiques et de la ressource en eau, quelles solutions efficaces avons-nous aujourd’hui à notre disposition pour dépolluer, lorsque c’est nécessaire, les eaux de ruissellement avant le déversement dans le milieu récepteur ? Quels usages et nouvelles pratiques émergent ? Comment répondre aux défis environnementaux, sociétaux, mais aussi financiers et patrimoniaux que pose la gestion des eaux pluviales ?

L’équipe Monreseaudeau.fr, après la publication d’un cahier technique sur la lutte contre la pollution des eaux de ruissellement par décantation hydrodynamique, vous proposent en partenariat avec l’équipe idealCO une matinée complète pour faire le point à ce sujet.

Pour explorer ces questions, des experts et acteurs du secteur se rassembleront et échangeront sur les réalités de terrain, vos préoccupations et vos besoins. Suivez-nous !

Posons les enjeux

Pour démarrer cette Matinale, nous vous présenterons les résultats du sondage, puis échangerons sur les grands enjeux de la gestion des eaux pluviales – défis techniques, aménagement du territoire, évolution du métier du technicien de l’assainissement… – avec Elodie Brelot du GRAIE et Jean-Jacques Hérin de l’ADOPTA.

L’objectif de cette plénière d’ouverture sera de présenter le contexte général et de montrer en quoi un changement de paradigme est nécessaire aujourd’hui dans le domaine de la gestion des eaux pluviales.

 

Dépolluer et traiter les eaux pluviales : suivez le guide !

Trois sessions simultanées d’ateliers-débats vous permettront ensuite, de 10h00 à 10h45, d’aborder des thématiques plus précises.

Lors de l’atelier 1, Christophe Emorine, directeur développement FRAENKISCHE France et Benoit Vignes, paysagiste concepteur chez Métamorphose nous expliqueront comment limiter la diffusion de la pollution par les eaux de ruissellement en combinant les solutions de prétraitement par les plantes et d’infiltration à la source.

L’atelier 2 sera consacré au prétraitement des eaux de ruissellement avant rejet dans un bassin d’infiltration paysager à travers un retour d’expérience mené pour le compte de la Métropole d’Angers Loire, avec la participation du maître d’œuvre et de Benoît Zuliani, Responsable Traitement des Eaux Région Nord-Est.

Enfin, un 3ème atelier portera sur la dépollution des eaux pluviales : Olivier Artières, directeur technique et innovation TENCATE AQUAVIA y abordera la question de la charge en pollution des hydrocarbures des eaux de ruissellement et des solutions développées pour y faire face.

 

Intelligence artificielle, nouvelles règlementations : les nouveaux défis de la gestion pluviale !

Après une pause, de 11h00 à 11h45, vous pourrez participer à trois nouveaux ateliers-débats simultanés.

L’atelier 4 sera consacré au rôle clé de l’intelligence artificielle dans la gestion des eaux pluviales. Nous découvrirons avec Yann EZAN, business developer chez Xylem, comment les outils de modélisation permettent désormais d’optimiser les réseaux d’eaux usées unitaires et de les piloter de manière intelligente.

La nouvelle réglementation, qui impose une gestion à la parcelle des eaux pluviales, sera au cœur des échanges de l’atelier 5 : l’entreprise GRAF nous expliquera quelles nouvelles pratiques implique cette gestion à la parcelle pour un lotissement et comment se conformer à la réglementation.

L’atelier 6 sera quant à lui consacré aux solutions d’infiltration proposées par la filière béton, avec le CERIB.

 

A l’issue de ces deux sessions, nous conclurons avec l’analyse d’Elodie BRELOT, Jean-Jacques HERIN et Jérémie STEININGER de l’ATEP, qui élargiront le débat, et, au-delà de l’angle technique, ouvriront de nouvelles perspectives pour la gestion des eaux pluviales dans les années à venir.

 

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Les stations d’épuration des eaux usées sont des installations complexes qui nécessitent un pilotage efficient en temps réel. Elles doivent faire face à des exigences non seulement fonctionnelles et structurelles, mais aussi environnementales. D’ailleurs, la réglementation sur ce dernier point est de plus en plus stricte.

Les STEP doivent s’attacher à la réduction des dépenses énergétiques ainsi qu’à la maîtrise des coûts d’exploitation, tout en prenant en compte les enjeux environnementaux.

Ce sont justement les problématiques auxquelles répond la solution de pilotage et de régulation développée par Purecontrol. Cette dernière, basée sur de puissants algorithmes, permet de piloter et réguler les installations industrielles, en envoyant des consignes et des instructions aux automates en place.

La rencontre entre Purecontrol et Rennes Métropole était donc inévitable. Rencontre qui a abouti sur un partenariat entre la start-up bretonne et la métropole rennaise.

lire plus
L’essentielle interopérabilité des données numériques

L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!