Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

12 Juil, 2021
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

Le monde de la donnée n’existerait pas sans les millions de capteurs qui, tous les jours, « captent » une mesure physique – mouvements, taux d’humidité, degré de luminosité, débit de liquide ou de gaz, température… – et la transforment en information digitale.

De plus en plus performants et de moins en moins chers, ces capteurs ne cessent d’évoluer.

« L’univers des capteurs connectés évolue TRÈS VITE »

Mathieu ZUG

Directeur Scientifique et Innovation, IJINUS - Groupe Claire

Quelles sont les grandes innovations qui ont marqué le monde des capteurs ces dernières années ?

L’univers des capteurs connectés évolue très vite, et il est important d’être à l’écoute de ces évolutions pour garder une longueur d’avance. Historiquement chez Ijinus et désormais au niveau du groupe Claire, nous ne cessons jamais d’innover.

Par exemple, Ijinus a lancé en 2017 le premier capteur dans le domaine du gaz (capteur LOGAZ pour l’H2S), qui est aujourd’hui l’un de nos produits phares.

En 2019 et 2020, nous avons également développé deux capteurs de mesure de débit en réseau d’assainissement. En 2016, Sainte-Lizaigne a développé sous la marque Wayve une vanne intelligente pilotable à distance pour le réseau d’eau potable (dont la deuxième génération arrive en 2021, tandis que Fast va lancer en 2021 un capteur (produit SENSE) qui permet de mettre des données en corrélation pour localiser une fuite sur les réseaux d’eau potable.

Concernant la partie communication sans fil, au-delà de la radio LoRa et Sigfox, nous avons déjà intégré les nouveaux protocoles de communication que sont les LTE-M (équivalent 4G) ou NbIot (équivalent 5G).

 

Comment faire pour rester innovant dans ce monde en évolution rapide ?

Il est important de détecter très en amont les microtendances et signaux faibles, qui donnent des informations sur les évolutions du marché. Chez Ijinus, nous sommes très à l’écoute de nos clients et de leurs besoins, et échangeons beaucoup avec les pôles de compétitivité, nos partenaires VIP – avec qui nous brainstormons sur les besoins des années à venir – ainsi que le monde universitaire. Nous sommes aussi en veille technologique permanente.

Cet écosystème nous permet de rester très innovants sur le marché. Mais si détecter les évolutions du marché est important, il faut aussi transformer les idées en produits. Notre pool de R&D nous permet de réaliser rapidement les prototypes, de les tester et donc de prévoir une mise sur le marché qui se chiffre en mois plutôt qu’en années !

 

À quoi ressemblera le capteur de demain ?

Selon nous, le capteur de demain sera capable non seulement de mesurer ou d’envoyer plus de données, mais surtout d’offrir plus de services comme de la donnée dite « signée » (avec par exemple avec un indicateur de qualité – d’ailleurs un brevet a été déposé), de manière de plus en plus sécurisée, en utilisant de moins en moins d’énergie. Le caractère durable des capteurs, corrélé à une consommation en énergie réduite, sera la clé des réseaux d’eau potable ou d’assainissement de demain.

Dans les années à venir, les capteurs seront également capables de prendre des photos, des sons et des vidéos, et permettront ainsi d’aller au-delà de la mesure des phénomènes physiques – niveaux, vitesses, débits, fluides… – pour exploiter un champ bien plus vaste. Une autre tendance de fond qui émerge est celle de l’automatisation : bientôt, les capteurs ressembleront à de mini automates, qui ne se contenteront plus de mesurer et transmettre de la donnée, mais pourront déclencher une action et donner des ordres à des équipements (par exemple, fermer une vanne pour éviter un débordement).

Présentation IJINUS

IJINUS, société du Groupe Claire, est spécialisée dans le développement de systèmes de mesure, d’enregistrement autonomes et connectées pour le monitoring de l’eau.

IJINUS signifiant Innovation en breton, a toujours su innover pour répondre aux exigences des usages critiques (rupture de stock, alarming, qualité eau et air, inondation, risque sanitaire, énergie…)

Chiffres clés
  • Création en 2003
  • Plus de 300 clients actifs en France et à l’étranger
  • 4 secteurs d’activité : l’environnement (Eaux Naturelles, Assainissement, Eau Potable), la logistique, l’industrie et l’élevage
Site internet

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

IJINUS

Ijinus Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Pollutec 2021 : La fonte mise à nue

Pollutec 2021 : La fonte mise à nue

Depuis plusieurs années, la société SOVAL est engagée dans une démarche de réduction systématique de son empreinte carbone dans son organisation ainsi que dans le choix de ses produits.

Or, la fonte présente en termes d’usure, une caractéristique très intéressante : Sur chaussée, la corrosion superficielle de surface a un effet auto-protecteur de la pièce dans sa masse.
Partant de ce postulat, le service Recherche et Développement de FBM, fabriquant des pièces de voirie fonte pour Soval, s’est livré à une expérience inédite sur son regard de chaussée vedette, le regard MAXUM.

Durant 3 mois, un regard brut de fonderie, c’est-à-dire sans aucun revêtement, ni aucune peinture, a été installé sur chaussée circulée.

Le résultat a été présenté sur le salon Pollutec qui s’est tenu à Lyon du 12 au 15 octobre dernier.

lire plus
La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

Dans la cadre de son plan stratégique 2019-2024, la ville de Châtelet (Belgique) a souhaité développer des solutions alternatives, plus écologiques, au sein de son service technique.

Elle a ainsi décidé de tester un traitement biologique de son réseau d’assainissement, le Bio-Col développé par la société Idrabel, la ville de Châtelet devenant ainsi un site pilote pour l’intercommunale IGRETEC et pour les communes voisines.

lire plus

Aller plus loin :

Avez-vous utilisé le Plan Interactif Pollutec 2021 ?

 

Oui, alors votre retour d'expérience nous est utile.

 

Répondez à notre questionnaire. Merci d'avance !

You have Successfully Subscribed!