La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

8 Oct, 2021
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

Dans la cadre de son plan stratégique 2019-2024, la ville de Châtelet (Belgique) a souhaité développer des solutions alternatives, plus écologiques, au sein de son service technique.

Elle a ainsi décidé de tester un traitement biologique de son réseau d’assainissement, le Bio-Col développé par la société Idrabel, la ville de Châtelet devenant ainsi un site pilote pour l’intercommunale IGRETEC et pour les communes voisines.

Pour ce test, plusieurs sections à problèmes du réseau d’assainissement (points noirs) ont été sélectionnées : certaines présentent des envasements chroniques importants, nécessitant de fréquentes interventions du service technique de la ville, d’autres sont la source récurrente de plaintes des riverains à cause d’odeurs désagréables ou d’inondations.

Après une étude de faisabilité, la société Idrabel a confirmé la possibilité de traiter ces problèmes au moyen de son produit Bio-Col.

Une solution pro-active qui diminue les coûts de maintenance des égouts et des pompes de relevage en réduisant l’envasement, les graisses et les odeurs

Bio-Col se présente sous la forme d’un support minéral poreux finement broyé (poudre) sur lequel est fixé un cocktail de micro-organismes enrichi d’enzymes et d’oligo-éléments.

Le produit est répandu à partir des regards des têtes de réseau. Il va peu à peu coloniser les canalisations et les transformer en “bioréacteurs” capables de digérer les graisses et les amas de matière organique. Il ne présente aucun danger pour l’utilisateur et peut être manipulé sans précaution particulière.

 

Une expérience réussie ouvrant les portes à de nouveaux marchés

Après quelques mois de traitement, les résultats sont très positifs : plus aucune intervention du service technique de la ville n’a été nécessaire sur les zones traitées. Sur ces mêmes zones, plus aucune plainte de riverain n’a été enregistrée.

« Lorsqu’ils font leur tournée de contrôle, nos agents sont même félicités ! »
Pierre Van Laere, Responsable du Bureau Technique de la ville de Châtelet.

La ville a donc décidé de prolonger les traitements existants et même d’ajouter de nouveaux sites.

 

Une société belge spécialisée en biotechnologie souhaitant développer son activité en France

De nombreuses villes Européennes comme Rotterdam, Milan, Naples, Namur,  ont adopté cette solution.

« Notre produit Bio-Col a fait ses preuves depuis de nombreuses années auprès de villes soucieuses de favoriser des moyens de traitements écologiques et non-invasifs de leurs réseaux d’assainissement ».
Christian Gennaux, Directeur Idrabel

 Bio-Col est particulièrement adapté aux localités touristiques qui connaissent de grandes variations de populations. Face à l’afflux des touristes, leur réseau est souvent sous-dimensionné et vite encombré par les graisses générées par les nombreux restaurants.

En installant une biologie efficace dans le réseau avant le début de la saison, de nombreuses stations balnéaires comme Naples par exemple, ont pu résoudre leurs problèmes de blocage de réseau ou d’odeurs nauséabondes.

La France doit faire face aux mêmes problématiques. De plus, comme partout en Europe, de nombreuses municipalités accordent de plus en plus d’importance à l’impact écologique de leurs actions.

L’objectif 2021 de la société belge est donc de commencer un premier traitement “de référence” en France. Idrabel souhaite engager de véritables actions commerciales en vue de convaincre le marché Français.

A propos d'Idrabel

Fondée en 1996, IDRABEL est une société basée en Belgique qui développe, produit, commercialise et implémente des produits biotechnologiques pour le traitement des productions et des pollutions organiques, naturelles, domestiques et industrielles.

La société distribue ses produits en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie et au Maroc.

info@idrabel.be – www.idrabel.be

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

IDRABEL

Des solutions biotechnologiques efficaces, économiques et protectrices de l’environnement pour traiter les eaux et les boues usées, polluées par des produits organiques. Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Pour garantir, l’efficacité des dispositifs anti-intrusion, les fabricants de matériel s’appuient sur les normes NF EN 1627 et NF EN 1630, visant à l’origine à évaluer les performances des menuiseries retardatrices d’effraction. Ces normes sont basées sur plusieurs critères : la typologie de l’agresseur, les méthodes d’attaque et l’outillage qu’il va utiliser, ainsi que le temps de résistance.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 5 Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux : état des lieux et perspectives

Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux

 

Rejoignez la LMDE du Mercredi 8 décembre à partir de 9h00.

 

Avec la participation de : ASTEE, La Filière Française de l'Eau, UIE, Les Canalisateurs

 

Les témoignages de : Ville de Blain, SEDIF, Tours Métropole

 

Sous les parrainages de : IJINUS, XYLEM, CERIB, SAINT-GOBAIN PAM

You have Successfully Subscribed!