Une alliance pour l’IoT

13 Mai, 2019
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Une alliance pour l’IoT

A l’occasion du salon d’Hanovre 2019, sept fournisseurs leaders dans le domaine de la construction mécanique, de l’automatisation industrielle et des logiciels ont annoncé la création de l’alliance Open Industry 4.0.

Grâce à cette coopération, les entreprises veulent dépasser les solutions propriétaires et donner une impulsion décisive à la transformation digitale de l’industrie européenne.

 

Les entreprises travaillent sur un écosystème ouvert pour la transformation digitale des installations industrielles

Les membres fondateurs de l’alliance sont Beckhoff, Endress+Hauser, Hilscher, ifm, KUKA, Multivac et SAP. En principe, l’alliance est ouverte à toutes les entreprises.

Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et WIKA ont déjà rejoint l’alliance en tant que membres. Toutes les entreprises se sont mutuellement engagées à créer un écosystème normalisé et ouvert pour l’exploitation des usines hautement automatisées et des process industriels avec l’intégration de la logistique et des services.

L’architecture ouverte de l’Alliance Open Industry 4.0 répond à toutes les exigences des process industriels“, souligne Matthias Altendorf, CEO du groupe Endress+Hauser. “Elle est basée sur la transparence de tous les processus métiers et garantit l’intégrité de l’ensemble des systèmes. Cela permet aux industriels d’exploiter tout le potentiel de la digitalisation.”

  

 

 

Focus sur la mise en œuvre et les avantages

Les membres de l’alliance ont l’intention de réaliser un cadre appelé Open Industry 4.0 basé sur les standards existants tels que I/O Link, OPC UA et RAMI pour l’ensemble du parcours, des appareils de terrain aux services. Les clients pourront choisir parmi un système modulaire de solutions et de composants services compatibles et évolutifs, tels que les services digitaux de l’écosystème Netilion IIoT d’Endress+Hauser.

La connexion au portefeuille de logiciels SAP assure l’intégration des processus métiers d’une entreprise ainsi que la collaboration avec des partenaires au-delà des frontières de l’entreprise. L’architecture ouverte permet la connexion simple d’autres système de terrain.

 

 

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

ENDRESS+HAUSER SAS

Endress+Hauser Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’essentielle interopérabilité des données numériques

L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

lire plus
La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

Dans la cadre de son plan stratégique 2019-2024, la ville de Châtelet (Belgique) a souhaité développer des solutions alternatives, plus écologiques, au sein de son service technique.

Elle a ainsi décidé de tester un traitement biologique de son réseau d’assainissement, le Bio-Col développé par la société Idrabel, la ville de Châtelet devenant ainsi un site pilote pour l’intercommunale IGRETEC et pour les communes voisines.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!