Plus de deux mois après la clôture de sa deuxième édition bordelaise, le salon professionnel CYCL’EAU s’apprête à s’installer à Vichy, les 6 et 7 juin prochains, au Palais du Lac. Quelle meilleure terre d’accueil que la Reine des villes d’eaux pour recevoir la première édition régionale du rendez-vous dédié aux acteurs de la gestion de l’eau ?

Soutenu par les collectivités, les associations et les acteurs de la gestion de l’eau, porté par les pôles de compétences, les industriels, les start-up de l’innovation et des nouvelles technologies, et mis en lumière par les médias du secteur, ce nouveau rendez-vous annuel au Palais du Lac dispose de tous les atouts pour devenir une référence régionale en termes d’échanges, de formations et d’informations pour les professionnels du secteur.

Un événement novateur et inédit, à taille humaine

Fort de son succès en 2017 à Bordeaux, CYCL’EAU avait séduit les collectivités du bassin de la Loire, souhaitant jouir, elles aussi, d’une manifestation favorisant la rencontre des acteurs de l’eau sur leur secteur. Un an après, l’événement bordelais se duplique pour apporter un souffle nouveau à la dynamique économique des zones Centre-Loire et Allier-Loire amont.

Ce développement sur le territoire national témoigne de l’intérêt du concept CYCL’EAU : un événement novateur et inédit, à taille humaine, qui joue la carte de la proximité. Collectivités territoriales, élus, partenaires institutionnels, compagnies fermières, industriels, bureaux d’études ou encore réseaux de négoce viennent ainsi se rencontrer et échanger autour de problématiques communes, caractéristiques du bassin hydrographique sur lequel ils interviennent.

« Les grandes rivières », thématique de Cycl’Eau Vichy 2018

Pour ce premier rendez-vous à Vichy, le Comité de pilotage a choisi de rassembler, les 6 et 7 juin prochains, les acteurs régionaux de la gestion de l’eau autour de la thématique « Les grandes rivières ».

Pendant très longtemps, les villes traversées par les cours d’eau considéraient ces derniers comme un atout – économique, environnemental ou paysager par exemple – ou à contrario, comme une contrainte, synonyme de débordements potentiels. Aujourd’hui, l’évolution des connaissances et des technologies permet heureusement de les envisager plus sereinement et de tirer profit de leurs nombreux avantages. Un potentiel dont ne manquent pas l’Allier, ses affluents et sous-affluents.

Avec ses 50 exposants, ses démonstrations techniques, ses innovations technologiques et ses conférences, CYCL’EAU VICHY fera ainsi la part belle aux grandes rivières du bassin Loire et tentera de répondre aux problématiques régionales qu’elles suscitent.

La qualité des cours d’eau, principal enjeux

Cycl’Eau Vichy sera l’occasion de faire émerger les solutions quant au traitement et à l’approvisionnement en eau.

Dans le bassin Loire, l’eau revêt une importance toute particulière. 97 % des ressources en eau potable du département de l’Allier, par exemple, dépendent étroitement de la qualité des eaux des rivières.

C’est pourquoi la plus grande attention sur la qualité des cours d’eau du département est requise. Tout rejet d’eau polluée directement dans les eaux de surface, que ce soit par des systèmes d’assainissement dysfonctionnant ou par déversement de produits phytosanitaires, risque de compromettre la qualité de l’eau au robinet. Si les rejets ponctuels de macropolluants par les industries et collectivités continuent de diminuer grâce aux efforts de traitement engagés depuis plusieurs décennies, les projecteurs se tournent aujourd’hui vers les micropolluants (pesticides, produits chimiques, métaux), ces substances chimiques persistantes à l’impact sur les organismes aquatiques mais aussi sur la santé humaine via leur ingestion.

Les débats porteront également sur la nécessaire adaptation au changement climatique

Le bassin Loire-Bretagne, s’il n’est pas le plus exposé aux conséquences du changement climatique sur le territoire français, devra néanmoins faire face à des impacts sur la biodiversité, l’activité industrielle, l’irrigation, l’eau potable… Ceux-ci risquent de compromettre l’atteinte de l’objectif de 61 % des eaux en bon état d’ici 2021.

Les prévisions en termes de hausse des températures de l’eau et d’ensoleillement plus important par exemple, associés à une baisse des débits et/ou des pluies, augmenteront mécaniquement les concentrations en polluants, provoquant une dégradation de l’état des eaux. De même, la possible baisse des précipitations estivales – qui ne sera pas systématiquement compensée par une hausse des précipitations hivernales – entraînera des variations localement, risquant de générer de nouveaux conflits d’usages.

Dans un contexte climatique préoccupant, CYCL’EAU VICHY sera l’occasion de débattre d’économies d’eau, de réduction des pertes sur les réseaux ou encore de prévention des pénuries.

A l’automne, Strasbourg accueillera la 3ème session 2018 de Cycl’Eau

Le nord-est de la France n’est pas en reste puisque la ville de Strasbourg sera l’hôte de la 3e session de l’année, avec un salon couvrant le bassin Rhin-Meuse les 3 et 4 octobre prochains.

Car l’intérêt de dupliquer le concept CYCL’EAU réside également dans la création de passerelles entre chaque bassin. Les acteurs publics et privés de la filière pourront nouer de nouveaux partenariats et développer leurs relations d’affaires en région, mais aussi bénéficier des synergies entre chaque édition, au travers du partage d’expériences et de leur savoir-faire.

Fil d'actualités

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !





Votre abonnement a été bien pris en compte

Aller à la barre d’outils