Interview CGLE 2022 : Sébastien Rigal de WATURA

18 Juil, 2022
Par Lisa de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Interview CGLE 2022 : Sébastien Rigal de WATURA

Présentez-nous Watura en quelques mots.

 

Chez Watura on a développé une plateforme de formation dans les métiers de l’eau et de l’assainissement pour former plus rapidement, plus efficacement les personnels techniques les agents, les ingénieurs et on casse un peu les codes de la formation grâce à de la formation digitale innovante un peu plus sexy.

Et ça plaît beaucoup en France.

 

Donc on est 100% en distanciel ?

 

Non, on est mixte.

On a développé bien sûr de la formation théorique en ligne.

On peut se former à tout moment et on a également des formateurs qui peuvent venir chez nos clients pour le geste technique.

On a un réseau de formateurs un peu partout en France.

Par exemple, sur l’habilitation chlore, on peut faire l’habilitation sur place, etc de la recherche de fuites.

Mais toute la théorie est disponible en ligne pour former les techniciens et aussi les non techniques qui ont besoin de comprendre les métiers de l’eau.

Pour la vulgarisation de la pédagogie. C’est ça une pédagogie bien faite.

On a des ingénieurs pédagogiques qui travaillent sur les contenus, on a granularisé tout en petites capsules de formation vidéo.

Le but, c’est par exemple de former des nouveaux embauchés rapidement, qui comprennent le secteur de l’eau, les technos, avant d’aller plus tard en formation présentielle.

 

Comment est née l’idée de Watura?

 

L’idée est née de plusieurs facteurs.

En 2015, on faisait beaucoup de formation présentielle et on répétait toujours les mêmes PowerPoint auprès de clients.

Ce n’était pas évident de correspondre aux besoins des clients, de s’adapter au niveau de chaque apprenant. Voilà l’individualisation de la formation.

Et on s’est dit que maintenant, il était temps, grâce au digital de granulariser des formations pour en faire des petites capsules.

Et grâce à ces capsules, chacun peut se former sur ce qu’il ne sait pas et ne pas passer du temps sur ce qu’il sait déjà.

Aller droit au but et se former le premier jour, par exemple sur une prise de poste.

Ne pas attendre la formation présentielle qui a peut être lieu dans deux mois, six mois, trois mois.

 

Et combien de stagiaires formez-vous par an ?

 

Aujourd’hui, on a 6000 personnes sur la plateforme.

Il faut savoir dans les métiers de l’eau, il y a 125000 personnes à former en continu.

Aujourd’hui, on en a 6000, ça c’est sur la plateforme francophone.

On a lancé la plateforme en espagnol également pour l’Amérique latine et en anglais. L’objectif maintenant, c’est l’école française de l’eau au niveau mondial.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

WATURA

Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Aller plus loin :

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !






Votre abonnement a été bien pris en compte