Bilan sur le 8ème Forum national des éco-entreprises organisé par le PEXE

27 Avr, 2017
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
Bilan sur le 8ème Forum national des éco-entreprises organisé par le PEXE

Organisé par le PEXE, le Forum national des éco-entreprises a permis de réunir les principaux acteurs de la filière ainsi que les principaux décideurs publics et privés, responsables de réseaux d’éco-entreprises, représentants de syndicats professionnels, des pôles de compétitivité, éco-entrepreneurs, responsables institutionnels.

Les objectifs étaient doubles : d’une part de favoriser les partenariats et de stimuler les courants d’affaires, avec un focus sur l’innovation et d’autre part faire un point d’actualité sur la filière et donner des informations utiles pour le développement des éco-PME, des start-ups.

Cette année, plus de 460 personnes ont participé au Forum, répartis entre convention d’affaires et conférence, et 13 régions étaient représentées.

La convention d’affaires

Les Rendez-vous en BtoB ont regroupé 240 entites différentes à la convention d’affaires avec plus de 260 participants au total.

La répartition se compose de la manière suivante :

  • grands comptes et donneurs d’ordres (30%)
  • acteurs de l’innovation et du financement (15%)
  • éco-entreprises et preneurs d’ordres (55%) répartis équitablement dans les différents secteurs de l’environnement et de l’énergie. 60% de ces entreprises viennent de province.

Il a ainsi été calculé que plus de 1 300 prises de contact en BtoB ont été organisées dans le cadre de la convention d’affaires.

Les Vitrines de l’innovation

4 Vitrines de l’innovation ont été organisées dans le cadre du Forum national des éco-entreprises en partenariat avec l’ADEME, Pacte PME et les réseaux du PEXE.

Chaque Vitrine a permis à des PME innovantes et start-up, sélectionnées en amont par un comité composé de réseaux d’éco-entreprises, de présenter leur innovation devant des grands-comptes (industriels, collectivités) et des partenaires de l’investissement ou de la recherche.

Entre 15 et 30 grands-comptes ont assisté à chaque Vitrine de l’innovation et ont été invités à noter les participants en fonction de l’offre présentée et de leur connaissance du marché et de leurs besoins.

Parmi elles, il faut noter la participation d’Eliot Innovatives qui présentait son nouveau système CartéO.

Les lauréats des Vitrines ont gagné le Trophée de l’éco-entreprise innovante 2017. De plus, l’ADEME et RETIS ont sélectionné une entreprise pour faire partie de l’Ecomasterclass.

Le PEXE a bénéficié du soutien des co-organisateurs des Vitrines de l’innovation (Aquitaine Croissance Verte, Atlansun, Axelera, Biogaz Vallée, Bretagne éco-entreprises, Capenergies, CD2E/Team2, Club des éco-activités du Sénart, Durapole, EA éco-entreprises, FEDEREC, GIMELEC, Normandie éco-entreprises, Pôle Eau, SER et UPGE) pour la mise en œuvre de ces Vitrines.

Cette année les 4 lauréats pour le Trophée de l’éco-entreprise innovante sont :

  • WECO dans la catégorie Gestion durable de l’eau et des écosystèmes
  • MUTATEC dans la catégorie Déchets et économie circulaire
  • NAODEN dans la catégorie Energies renouvelables
  • PROTEC INDUSTRIES dans la catégorie Efficacité énergétique

Et le coup de cœur Ecomasterclass a été décerné à ERM ENERGIES.

Les conférences et tables rondes

Les conférences et tables rondes ont permis d’aborder des sujets plus particuliers notamment avec le panorama des Cleantech 2017 édité par GreenUnivers mais aussi de parler économie circulaire ou comment accélérer le déploiement de solutions écotechnologiques.

On retiendra que l’économie circulaire est génératrice de valeur ajoutée et ne souffre pas de diffculté technologique majeure mais bien de freins réglementaires, qui n’imposent pas assez aux maîtres d’ouvrage sa prise en compte.

C’est pas l’analyse complète du cycle de vie d’un projet que les entreprises pourront faire valoir leur offres, non pas uniquement par le prix de celles-ci mais aussi et surtout par leur technicité.

Concernant le déploiement de solutions écotechnologiques, dans le domaine de l’eau, il a été rappelé les 4 grands thématiques dans lesquelles il existe un besoin d’innovation, à savoir :

  • les outils d’aide à la décision
  • les capteurs
  • la gestion de l’eau dans les réseaux
  • le traitement des pollutions

La société F-Reg a notamment été citée pour le financement de son projet de clapet anti-inondation innovant.

Re-vivez ci-dessous les 2 tables rondes :

 

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

WeCo

Logo WeCo Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Pour garantir, l’efficacité des dispositifs anti-intrusion, les fabricants de matériel s’appuient sur les normes NF EN 1627 et NF EN 1630, visant à l’origine à évaluer les performances des menuiseries retardatrices d’effraction. Ces normes sont basées sur plusieurs critères : la typologie de l’agresseur, les méthodes d’attaque et l’outillage qu’il va utiliser, ainsi que le temps de résistance.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 5 Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux : état des lieux et perspectives

Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux

 

Rejoignez la LMDE du Mercredi 8 décembre à partir de 9h00.

 

Avec la participation de : ASTEE, La Filière Française de l'Eau, UIE, Les Canalisateurs

 

Les témoignages de : Ville de Blain, SEDIF, Tours Métropole

 

Sous les parrainages de : IJINUS, XYLEM, CERIB, SAINT-GOBAIN PAM

You have Successfully Subscribed!