Que retenir de l’édition Pollutec 2021 en 4 points

25 Oct, 2021
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
Que retenir de l’édition Pollutec 2021 en 4 points

Nous avons été nombreux à avoir foulé le sol d’Eurexpo Lyon du 12 au 15 octobre 2021. L’édition de Pollutec 2021 a été particulièrement riche en échanges : retour sur l’expérience de ce rendez-vous incontournable de l’innovation environnementale !

Retour sur l’expérience Pollutec 2021

Retour sur l’expérience Pollutec 2021

 

Des innovations et prises de position

Des dizaines de milliers de professionnels se sont rendus à Lyon pour assister à l’édition 2021 du salon Pollutec. Certes, la fréquentation a été en légère baisse par rapport aux éditions précédentes, à cause principalement de la crise sanitaire. Face à l’incertitude de la situation, les exposants ont dû prendre, eux aussi,  la décision d’assister ou non à Pollutec.

Moins de visiteurs, mais des échanges plus qualitatifs ? C’est en tout cas, l’avis de tous les exposants que nous avons interrogés. Quoi qu’il en soit, l’innovation était au rendez-vous !

Celle-ci a été largement mise en avant sur le Water Hub, qui a suscité une belle dynamique. Le Groupe CLAIRE a notamment présenté ses solutions WAYVE, tout comme HYDRAO a montré son compteur connecté autonome. WIZEWATER a prouvé qu’il était possible de facilement déployer un réseau d’instrumentation connectée. 

WATSHEP nous a fait boire de l’eau Pollutec produite grâce à l’atmosphère ambiant.  Impressionnant !

Les robots de AIRSUB DRONE ont fait sensation, en permettant un gain de temps important pour le nettoyage et l’inspection des réservoirs et autres bassins de rétention.

Nous avons pu, entre autres, applaudir Idrabel Environmental Biotechnology pour son Innovation Award décroché sur le salon. Nous avons aussi découvert les avantages de la mesure radar de VEGA Technique France et ses dernières innovations spécialement développées pour l’industrie de l’eau propre et des eaux usées, les dernières nouveautés de LACROIX Environment destinées au contrôle et à la gestion à distance des réseaux d’eau potable et usée ou encore la nouvelle technologie de mesure pour le contrôle et la qualité de l’eau potable sur le stand de Bürkert France.

Ceux qui s’intéressent aux gestions durables et à l’environnement ne seront pas passés à côté des solutions « ZeroWaterLoss » de vonRoll hydro, du nouveau concept de regard de chaussée de SOVAL, soucieux de réduire l’impact de son activité sur l’environnement en ôtant le revêtement peinture, ou encore du container mobile pour le recyclage des eaux perdues présenté par BWT.

Pour ceux sensibles au confort et sécurité dans le travail, il ne fallait pas manquer le nouveau casque de chantier de SEWERIN permettant d’être efficace dans sa recherche de fuite, tout en respectant les règles de sécurité. 

Enfin, il faut noter les actions de FRAENKISCHE France sur sa démarche durable et responsable, avec son projet EQUILIBRE lancé en janvier 2021 qui a permis de planter 3 000 arbres grâce à Reforest’Action et l’implication de ses clients et partenaires.

 

Le plaisir de se retrouver

Cette dernière année nous a rappelé l’importance du digital. Quelle autre option que les visios, les webinaires et les salons virtuels pour continuer à échanger et à se rencontrer lorsque que le distanciel s’impose à nous ? Ce fut l’essor de nombreuses solutions digitales performantes et innovantes qui ont réinventé les rapports humains.

Réinventé, mais pas remplacé ! Le digital est essentiel, cela n’est plus à démontrer, mais il ne remplacera jamais les échanges physiques. Preuve en est : le grand enthousiasme de se retrouver en face à face, pour cette édition de Pollutec !

Oui, il y a bien eu quelques changements : le check a remplacé les poignées de main, le nombre de goodies a baissé contrairement à la qualité et quantité de la restauration sur les stands pleins à craquer sur l’heure du déjeuner, mais la volonté de se rencontrer et d’échanger est restée la même.

 

Quand le digital se met au service d’un salon physique

Et rien de plus facile cette année que de se rencontrer : le plan interactif a grandement facilité le parcours des visiteurs et des exposants du salon. Plus de 200 000 requêtes sur la WebApp ont été enregistrées pendant les 4 jours du salons !

Un véritable succès pour cet outil innovant, déployé pour la première fois sur le salon Pollutec.

Capture écran Plan Interactif Pollutec

Les utilisateurs ont particulièrement apprécié la géolocalisation en temps réel, l’information immédiate sur les animations autour de soi et la possibilité de rechercher les entreprises que l’on souhaite rencontrer.

Quel plaisir de se repérer facilement, quel gain de temps dans la visite !

Vous l’avez utilisé ? Nous sommes preneurs de votre retour !

 

 

Quelques enjeux soulevés par l’édition Pollutec 2021

Au cours de votre visite de Pollutec, vous avez sûrement remarqué des convergences dans les messages et les innovations présentées.

Parmi les préoccupations prédominantes, l’emploi et la nécessité pressante de revaloriser les métiers de l’industrie pour garantir le transfert de compétences. Dans ces secteurs où les départs à la retraite se multiplient et qu’il devient complexe d’embaucher de nouveaux talents, les entreprises se penchent sur la question de l’attractivité et les façons de se renouveler.

A ce sujet, la SADE a très justement illustré son stand sous le slogan « Fiers d’être Pro« , que nous rejoignons totalement :

Fier d'Etre Pro - Sade

Outre les enjeux sur la préservation de la ressource, nous avons constaté un intérêt grandissant autour de la qualité de l’eau. 

Les étapes de traitements intervenant dans le petit cycle de l’eau sont de différents types : allant de procédés physiques tels que le dégrillage, à d’autres plus complexes de types chimiques voire physico-chimiques, comme sont la coagulation et la floculation.

Chacune a un rôle majeur à jouer, suivant l’origine de l’eau à traiter et sa charge de polluants, pour que le process de traitement assure au final l’obtention d’une eau répondant à des critères de qualité précis. Que ce soit pour garantir à l’eau une valeur de pH acceptable ou qu’il subsistera suffisamment de chlore résiduel dans le réseau de distribution, l’adjonction contrôlée de réactifs chimiques est essentielle.

Pour répondre à ce besoin; les installations intègrent souvent des débitmètres et des équipements communicants connectés à un automate de supervision.

Des questions nous restent cependant sans réponse : comment surveiller de façon précise et autonome le dosage ? Comment rectifier en temps réel celui-ci pour respecter la consigne du process de traitement ?

Cela fera l’objet de nos futures investigations et sûrement la publication d’un article à ce sujet.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

WIZEWATER

Découvrir

WAYVE by Sainte-Lizaigne

Wayve by Sainte-Lizaigne Découvrir

WATSHEP

Watshep Découvrir

vonRoll hydro France

vonRoll-hydro Découvrir

VIEWPOINT – Biosurveillance de l’Eau

ViewPoint Découvrir

SEWERIN

Logo Sewerin Découvrir

RX France

RX France est l'organisateur du salon Pollutec Découvrir

LACROIX

Logo 2021 LACROIX Découvrir

IDRABEL

Des solutions biotechnologiques efficaces, économiques et protectrices de l’environnement pour traiter les eaux et les boues usées, polluées par des produits organiques. Découvrir

HYDRAO

Logo HYDRAO Découvrir

FRAENKISCHE FRANCE SAS

FRÄNKISCHE est leader dans les domaines de la conception et de la fabrication de tubes, regards et systèmes pour le bâtiment et le BTP. Découvrir

BURKERT FRANCE SAS

Bürkert Fluid Control Systems Découvrir

AIRSUB DRONE

Airsub Drone Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Pour garantir, l’efficacité des dispositifs anti-intrusion, les fabricants de matériel s’appuient sur les normes NF EN 1627 et NF EN 1630, visant à l’origine à évaluer les performances des menuiseries retardatrices d’effraction. Ces normes sont basées sur plusieurs critères : la typologie de l’agresseur, les méthodes d’attaque et l’outillage qu’il va utiliser, ainsi que le temps de résistance.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 5 Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux : état des lieux et perspectives

Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux

 

Rejoignez la LMDE du Mercredi 8 décembre à partir de 9h00.

 

Avec la participation de : ASTEE, La Filière Française de l'Eau, UIE, Les Canalisateurs

 

Les témoignages de : Ville de Blain, SEDIF, Tours Métropole

 

Sous les parrainages de : IJINUS, XYLEM, CERIB, SAINT-GOBAIN PAM

You have Successfully Subscribed!