La cybersécurité des réseaux d’eau, un enjeu majeur

10 Juin, 2021
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
La cybersécurité des réseaux d’eau, un enjeu majeur

La gestion des réseaux d’eau, comme de nombreux secteurs, est impactée et transformée par les évolutions technologiques.

Au cours des dernières années, les équipements analogiques ont progressivement été remplacés par des solutions connectées à Internet. Si ces solutions de télégestion ont simplifié l’accès à l’information et réduit les coûts de gestion, elles ont aussi fait émerger des problématiques nouvelles, comme la cybersécurité.

La cybersécurité des réseaux d’eau, un enjeu majeur

La cybersécurité des réseaux d’eau, un enjeu majeur

 

Les enjeux de la cybersécurité

La cybersécurité consiste à protéger les équipements informatiques et les informations contre les attaques malveillantes.

Ces attaques sont diverses : les hackers peuvent paralyser le système informatique d’une entreprise et demander une rançon pour le débloquer (c’est ce qu’on appelle le ransomware), envoyer un virus dans le but de nuire, de détruire des données, d’empêcher le bon fonctionnement d’un réseau ou chercher à voler des données, à espionner l’entreprise visée.

La cybercriminalité est une réalité et elle progresse à grande vitesse. La protection contre ces attaques potentielles est un enjeu majeur pour assurer la sécurité des données et le bon fonctionnement des entreprises.

La protection doit être au niveau des attaques : c’est une affaire de spécialiste. De nombreux systèmes de protection existent, plus ou moins efficaces et plus ou moins évolués. Deux solutions essentielles : adopter des bonnes pratiques efficaces et se doter d’équipements performants.

La cybersécurité concerne-t-elle les réseaux d’eau ?

Très confidentielle, cette information est rarement confiée aux médias pour éviter toute crise de communication et de panique auprès des populations. Cependant, en février 2021, les autorités américaines ont fait savoir qu’une attaque informatique ayant pour objectif d’empoisonner l’eau distribuée à la population d’une ville de Floride a été déjouée in extremis.

Les infrastructures de réseaux d’eau sont aujourd’hui pratiquement toutes équipées de solutions de télégestion qui permettent de contrôler et de gérer à distance les équipements et infrastructures. Selon leur année d’installation, ces solutions peuvent présenter des risques de sécurité contre lesquels il est essentiel de se protéger.

La gestion de l’eau est un secteur d’activité identifié comme d’importance vitale en France pour la santé publique et l’environnement. De la coupure d’un équipement au risque de contamination chimique, les enjeux sont réels et peuvent avoir des conséquences dramatiques.

La cybersécurité est donc un enjeu majeur pour les réseaux d’eau. Trois grands principes permettent de sécuriser les réseaux et leurs données :

  • L’authenticité : s’assurer que les données proviennent d’équipements de confiance avec des certificats et des signatures électroniques.
  • L’intégrité : vérifier que les données n’ont pas été compromises par erreur ou par malveillance.
  • La confidentialité : chiffrer les transmissions de données pour les rendre incompréhensibles de l’extérieur.

Des équipements performants permettent de faire face aux menaces. La difficulté principale liée à la cybercriminalité consiste en son évolution très rapide.

Les solutions de protection doivent donc être réactives, adaptables et toujours à jour.

 

Une problématique intégrée chez les fabricants : l’exemple de l’offre SOFREL S4W de LACROIX

La gamme Sofrel permet la télégestion, l’automatisation des équipements, et l’exploitation des données d’un réseau de n’importe où. La sécurité et la protection de ces données est donc essentielle, cruciale.

En activité depuis plus de 50 ans, LACROIX est autant spectateur qu’acteur de l’évolution technologique qui touche les réseaux d’eau et d’énergies. L’entreprise est donc pleinement consciente que les équipements de télégestion doivent être en mesure de faire face au risque de cyber attaque. La cybersécurité est un axe majeur des produits développés par l’entreprise.

C’est dans ce contexte, et depuis maintenant 4 ans, que LACROIX Sofrel a lancé le SOFREL S4W, une nouvelle génération de poste local de télégestion qui intègre un très haut niveau de protection. Plus que jamais tourné vers les nouvelles technologies, cet équipement novateur répond à des exigences élevées de performance et de sécurité.

Très évolué quant à la sécurisation des données, le SOFREL S4W offre une protection des données à plusieurs niveaux : rien n’est laissé au hasard. La cybersécurité va au-delà de ce qui se fait de mieux en software, elle est aussi intégrée physiquement dans leurs produits avec un composant de sécurité spécifique et un processeur avec des fonctions de protections avancées. SOFREL S4W est donc pionnier dans la gestion avancée des cyber risques . LACROIX adopte ainsi un développement sous l’angle “security by design” : l’entreprise intègre la sécurité à ses produits dès leur conception pour pallier toutes les vulnérabilités.

La position de LACROIX sur la cybersécurité est claire : c’est une priorité. Leur veille est constante et dès qu’une vulnérabilité sérieuse est détectée, une action corrective et une mise à jour sont réalisées.

Le SOFREL S4W a de plus l’avantage majeur d’avoir été spécifiquement pensé pour les exploitants d’eau. Il intègre un ensemble de fonctionnalités déjà adaptés aux usages des métiers de l’eau pour simplifier son paramétrage et sa programmation.

SOFREL PCWin2 : Superviseur pour le pilotage et le monitoring des réseaux

SOFREL PCWin2 : Superviseur pour le pilotage et le monitoring des réseaux de télégestion

Pour aller plus loin, recevez les infos suivantes :

Merci de lire notre Déclaration de confidentialité avant de donner votre email.

La plaquette sur LA SÉCURITÉ DES ACTIVITÉS D’IMPORTANCE VITALE est éditée par le SGDSN.

Service du Premier ministre travaillant en liaison étroite avec le Président de la République, le secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) assiste le chef du Gouvernement dans l’exercice de ses responsabilités en matière de défense et de sécurité nationale. Il est chargé de l’animation et de la coordination interministérielles.

ASTEE (2017) : Protection des installations d’eau vis-à-vis des actes de malveillance – Guide de recommandations, éditions Astee, 79p. Parution : novembre 2017.

L’objectif du présent guide est de proposer une démarche, ainsi que des recommandations types de prévention et d’alerte, dans une approche multi-barrières, permettant d’assurer une prévention minimale des intrusions et des éventuels accès à l’eau ou à en minimiser les impacts.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

LACROIX

Logo 2021 LACROIX Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Aller plus loin :

Les objects connectés dans le monde de l'eau

Conférence-débat

Comment mettre à profit les objets connectés dans le monde de l’eau pour la préservation de l’environnement ?

 

Mardi 21 Septembre 2021 à 15h.

 

Avec la participation de l'OiEau

Salon EnviroPro Bordeaux

You have Successfully Subscribed!