Cycl’Eau Vichy : Une première édition pleine de promesses

28 Juin, 2018
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Cycl’Eau Vichy : Une première édition pleine de promesses

Les 5 et 6 juin derniers, les professionnels de la gestion de l’eau du bassin Loire se sont donnés rendez-vous au Palais du Lac, à Vichy. Le site de 2 000 m2 a ainsi accueilli une cinquantaine d’exposants privés et publics venus présenter leurs derniers produits et débattre de l’avenir de la filière.

cycl'eau vichy

Un concept toujours plus convaincant

Dans ce bassin où aucun rendez-vous n’était jusqu’alors proposé sur le secteur de la gestion de l’eau, cette première édition CYCL’EAU a permis de réunir pour la première fois plusieurs centaines de professionnels. De nombreux maîtres d’ouvrages, particulièrement des collectivités territoriales et syndicats des eaux, étaient au rendez-vous, motivés notamment par la présence de start-up et d’entreprises locales parmi les exposants.

L’événement a effectivement fait la part belle à l’innovation technologique avec un village dédié, piloté par le pôle de compétitivité DREAM Eaux & Milieux. Drone aquatique, logiciel pour la gestion des eaux pluviales, traitement de l’eau par ultraviolet…, une dizaine d’entreprises a ainsi pu présenter ses solutions innovantes et propres à répondre aux enjeux actuels et futurs de l’eau. À leurs côtés, de nombreuses sociétés locales, atout majeur du salon : fortement implantées, comme Wavin, ou portées par l’agence de développement économique de Vichy Communauté, comme IH Fluide ou DK DOX, ces entreprises ont pu nouer des relations d’affaires et partager leur expérience du territoire.

À l’image des deux dernières éditions de Bordeaux, en mars dernier et en avril 2017, exposants et visiteurs ont souligné la qualité de leurs échanges, avec des rencontres moins nombreuses mais bien plus qualifiées, favorisées par la proximité et la convivialité du salon.

Le concept CYCL’EAU séduit ainsi toujours plus les exposants et démontre tout l’intérêt de son format et de son organisation par bassin hydrographique.

Des conférences à forte valeur ajoutée

En parallèle des échanges professionnels et des rendez-vous d’affaires, 6 conférences ont rythmé les deux jours de salon.

La thématique de cette première édition vichyssoise, « Les Grandes rivières », abordait notamment les questions de risques d’inondations, de Gemapi, d’adaptation au changement climatique ou encore d’innovation.

Animés une nouvelle fois par la journaliste Karine de Ménonville, ces débats étaient menés par plus d’une dizaine d’experts du domaine, dont la qualité des interventions a été saluée de tous.

Le programme des conférences, élaboré par un Comité de pilotage vichyssois, a permis de mettre en évidence des thématiques propres à ce territoire, et une fois encore de créer les synergies entre bassin.

Après l’intervention à CYCL’EAU BORDEAUX de Vichy Communauté à propos des eaux pluviales, c’est cette fois l’Eurométropole de Strasbourg qui s’est prêté à l’exercice sur le sujet des micropolluants, thématique retenue d’ailleurs pour le prochain CYCL’EAU VICHY. Et en octobre prochain, ce sera à la Région Nouvelle-Aquitaine d’apporter son éclairage au secteur, lors de CYCL’EAU STRASBOURG.

Très encourageante, cette première édition dans le bassin Loire permet à CYCL’EAU d’initier la duplication de son concept sur des bassins nouveaux. En stimulant la dynamique économique dans le secteur de la gestion de l’eau sur des bassins dépourvus de rendez-vous de ce type, les salons régionaux CYCL’EAU apportent un souffle nouveau aux rencontres d’affaires de la filière. Entièrement digitalisés, ils contribuent également à la préservation de l’environnement. Des atouts qui convainquent, puisque, dans chaque bassin, l’événement peut compter sur le soutien des principaux acteurs régionaux de la gestion de l’eau : agences de l’eau, collectivités territoriales, associations, pôles de compétences, industriels, start-up innovantes ou encore médias du secteur.

Prochain rendez-vous en 2018 : les 3 et 4 octobre au Jardin des deux rives à Strasbourg !

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Les dispositifs de sécurisation des ouvrages d’eau potable à l’épreuve des normes

Pour garantir, l’efficacité des dispositifs anti-intrusion, les fabricants de matériel s’appuient sur les normes NF EN 1627 et NF EN 1630, visant à l’origine à évaluer les performances des menuiseries retardatrices d’effraction. Ces normes sont basées sur plusieurs critères : la typologie de l’agresseur, les méthodes d’attaque et l’outillage qu’il va utiliser, ainsi que le temps de résistance.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 5 Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux : état des lieux et perspectives

Pour une bonne gestion patrimoniale des réseaux

 

Rejoignez la LMDE du Mercredi 8 décembre à partir de 9h00.

 

Avec la participation de : ASTEE, La Filière Française de l'Eau, UIE, Les Canalisateurs

 

Les témoignages de : Ville de Blain, SEDIF, Tours Métropole

 

Sous les parrainages de : IJINUS, XYLEM, CERIB, SAINT-GOBAIN PAM

You have Successfully Subscribed!