L’essentielle interopérabilité des données numériques

15 Juin, 2021
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

“L’ÉCOSYSTÈME DE LA DONNÉE NUMÉRIQUE dans le domaine de l’eau et de l’environnement forme un ensemble extrêmement riche mais très complexe”

Daniel PIERRE

Group Innovation Director, Antea Group

Pourquoi la question de l’interopérabilité des données est-elle si importante ?

L’écosystème de la donnée dans le monde de l’eau forme un ensemble extrêmement complexe, composé d’une multitude d’acteurs – ceux qui produisent la donnée, ceux qui l’acquièrent (contributeurs), ceux qui l’exploitent ou encore ceux qui décident.

Tous ces acteurs ne parlent pas forcément le même langage, n’ont pas les mêmes objectifs ni les mêmes stratégies. Les données sont issues de sources elles-mêmes très diverses – documents, capteurs, laboratoires, mobilité, données spatiales, modules valorisation… – qui n’ont pas les mêmes standards ni les mêmes formats.

La question de l’interopérabilité est donc cruciale, car elle permet aux différents acteurs de communiquer entre eux, de partager leurs informations et d’exploiter au mieux la donnée pour prendre les meilleures décisions.

 

Où en est le secteur de l’eau en terme d’interopérabilité des données aujourd’hui ?

Le secteur de l’eau est assez mature sur le plan de l’interopérabilité des données par rapport à d’autres secteurs environnementaux. Il existe évidemment une marge de progression, mais le contexte est globalement bien structuré, notamment grâce au travail du Sandre.

Néanmoins, être interopérable ne suffit pas. Si la donnée n’est pas de bonne qualité et pas correctement documentée, elle sera certes compréhensible et lisible par tous, mais donnera une fausse image de la réalité. La qualité de la donnée est donc un autre enjeu majeur sur lequel nous devons travailler.

De multiples causes – dérives de capteur, problème de transmission ou encore vandalisme… – pouvant altérer la qualité des données, il est indispensable de structurer de solides étapes de validation et de qualification de la donnée en multipliant les contrôles (syntaxiques, sémantiques, bornes d’impossibilité ou d’improbabilité, prise en compte de la saisonnalité et des données historiques, recherche de tendance et / ou de dérive de la mesure etc.). Cette pré-ingénierie de la donnée est essentielle pour toutes les phases de valorisation et d’analyses. C’est également la base incontournable de toutes prédictions environnementales reposant sur des logiques d’intelligence artificielle et de construction de jumeaux numériques.

Présentation Antea Group

Groupe international d’ingénierie et de conseil en environnement, Antea Group offre des solutions globales dans les domaines de l’environnement, l’eau, les infrastructures et les données environnementales.

La vocation d’Antea Group se décline en trois axes principaux :

  • COMPRENDRE les enjeux de ses clients – collectivités, industriels, institutionnels – confrontés aux défis des transitions écologique, énergétique, numérique et sociale en France et à l’international.
  • AMÉLIORER l’existant en contribuant par ses actions et ses innovations, à développer de nouvelles solutions techniques parfaitement intégrées dans une économie sobre et performante en matière d’environnement et d’acceptabilité sociétale.
  • PRÉPARER LE FUTUR en limitant les impacts des activités humaines et des risques naturels sur l’environnement, sur la santé, lorsque ces impacts sont inévitables, et contribuer ainsi à la résilience des territoires face au changement climatique.
Chiffres clés

3 200 collaborateurs basés dans 90 implantations à travers le monde

En France, 850 collaborateurs et répartis dans 26 implantations en métropole et 5 en Départements d’Outre-Mer.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

ANTEA GROUP

Logo Antea Group Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

La donnée face aux défis techniques et environnementaux

La donnée face aux défis techniques et environnementaux

Les données issues des objets connectés dans le monde de l’eau lancent de nouveaux défis aussi bien techniques, qu’en matière de protection de l’environnement.
La donnée se doit en effet d’être traitée au mieux afin de déployer tout son potentiel. Son caractère massif impose une meilleure gestion afin d’ouvrir de nouveaux horizons à son utilisation.
Mais le Big Data a bel et bien un impact sur l’environnement, à cause des data centers qui sont extrêmement énergivores.
Il faut également anticiper le cyber-risque qui croît aussi vite que le développement des données.

lire plus
Le monde de l’eau en quête de nouvelles compétences liées à la donnée

Le monde de l’eau en quête de nouvelles compétences liées à la donnée

L’irruption massive de la data dans le secteur de l’eau fait émerger de nouvelles compétences et de nouveaux savoir-faire. Des millions de données sont collectées chaque jour. Aussi, s’imposent des profils nouveaux, capables de les gérer efficacement. En effet, pour dévoiler tout leur potentiel, les données doivent être triées, reliées, classées, comprises, interprétées et protégées.

lire plus
Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

Le monde de la donnée n’existerait pas sans les millions de capteurs qui, tous les jours, « captent » une mesure physique – mouvements, taux d’humidité, degré de luminosité, débit de liquide ou de gaz, température… – et la transforment en information digitale. De plus en plus performants et de moins en moins chers, ces capteurs ne cessent d’évoluer.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 4 sur la cybersécurité des réseaux d'eau

La cybersécurité concerne-t-elle les réseaux d’eau ?

 

La LMDE du 7 Septembre aborde ce sujet sensible.

 

Participez et construisez avec nous cet évènement.

You have Successfully Subscribed!