La biosurveillance de la qualité des milieux aquatiques #CGLE20 #BIOMAE

24 Jan, 2019
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
La biosurveillance de la qualité des milieux aquatiques #CGLE20 #BIOMAE

BIOMAE, spin-off du laboratoire d’écotoxicologie d’Irstea, propose des bioessais innovants pour mesurer la contamination chimique biodisponible et la toxicité des micropolluants présents dans les milieux aquatiques.

biomae

 

Évaluer la contamination chimique et les effets toxiques sur le vivant des micropolluants présents dans les milieux aquatiques

A partir de protocoles robustes et reproductibles validés par 10 années de recherche, BIOMAE propose aux gestionnaires publics (Agences de l’Eau, EPTB, Métropoles, Syndicats de rivière, etc.) et aux industriels ICPE des bioessais de terrain pour :

  •  Evaluer la biodisponibilité des micropolluants organiques ou métalliques (dont les « substances prioritaires DCE Biote ») dans les milieux aquatiques continentaux (bioessai de bioaccumulation normalisé AFNOR) ;
  • Diagnostiquer les effets écotoxiques des micropolluants, présents dans les milieux aquatiques, sur le vivant.

Ces bioessais sont réalisés à partir d’organismes vivants prélevés dans un espace naturel confiné propriétaire contrôlé :

  • Crevettes d’eau douce appelées Gammares : Post prélèvement, ces organismes sont conditionnés en laboratoire pendant une certaine période, puis encagés, transplantés et exposés directement dans le milieu récepteur (rivières, fleuves, canaux ;
  • Station de surveillance, amont – aval d’un rejet industriel, etc.) sur des périodes variées en fonction des différents bioessais.

Les organismes vivants sont ensuite récupérés, analysés et les résultats sont interprétés à partir de référentiels de chimie et/ou de toxicité uniques mis au point par des chercheurs d’Irstea et co-construits avec les équipes de BIOMAE.

 

Des solutions labélisées pour la biosurveillance de la qualité des milieux aquatiques

BIOMAE a reçu en novembre 2018 le label « GreenTech Verte » par le Ministère de la Transition écologique et solidaire.

 BIOMAE a également suivi en 2018 le programme de vérification ETV (Environmental Technology Verification) pour vérifier de manière indépendante les performances de qualité chimique et physiologique de sa production d’organismes d’essai GAMMAREF®. Pour en savoir plus sur ce dispositif de vérification des écotechnologies mis en place par l’Union Européenne : http://www.verification-etv.fr/.

 

BIOMAE expose à Rennes au Carrefour des Gestions Locales de l’Eau les 30 et 31 janvier 2019

BIOMAE sera présent sur le stand du Pôle de Compétitivité DREAM lors du salon du « Carrefour des Gestions Locales de l’Eau ».

Obtenez votre ENTREE gratuite au 20ème salon du Carrefour des Gestions Locales de l’Eau en indiquant le code invitation INVMRDEAU via le lien ci-dessous :

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Des plateformes d’échange pour mieux partager les données

Des plateformes d’échange pour mieux partager les données

Depuis l’application de la loi pour une République numérique, en 2018, les collectivités de plus de 3500 habitants sont tenues d’ouvrir leurs données.

Cette loi, en introduisant l’open data par défaut, contribue à renforcer les dynamiques publiques/ privées/communs au sein des territoires. Elle place ainsi la donnée au cœur de la collaboration entre les différents types d’acteurs qui les composent.

Aussi, le partage des données à grande échelle nécessitera la création de plateformes d’échange qui seront à disposition des différents acteurs du milieu.

lire plus
Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Les stations d’épuration des eaux usées sont des installations complexes qui nécessitent un pilotage efficient en temps réel. Elles doivent faire face à des exigences non seulement fonctionnelles et structurelles, mais aussi environnementales. D’ailleurs, la réglementation sur ce dernier point est de plus en plus stricte.

Les STEP doivent s’attacher à la réduction des dépenses énergétiques ainsi qu’à la maîtrise des coûts d’exploitation, tout en prenant en compte les enjeux environnementaux.

Ce sont justement les problématiques auxquelles répond la solution de pilotage et de régulation développée par Purecontrol. Cette dernière, basée sur de puissants algorithmes, permet de piloter et réguler les installations industrielles, en envoyant des consignes et des instructions aux automates en place.

La rencontre entre Purecontrol et Rennes Métropole était donc inévitable. Rencontre qui a abouti sur un partenariat entre la start-up bretonne et la métropole rennaise.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!