La trappe de sécurisation des réseaux contre les actes de malveillance – AG DEFENSO® – #CGLE20

21 Jan, 2019
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
La trappe de sécurisation des réseaux contre les actes de malveillance – AG DEFENSO® – #CGLE20

Soucieux de garantir la sécurité des réseaux les plus exposés (eau potable, télécommunications, gaz, électricité…) EJ a développé le AG DEFENSO®, la trappe double capot certifiée Origine France Garantie et LPCB.

Au travers de cette certification, la trappe AG DEFENSO de EJ agréée au niveau SR4, assure un retard à l’effraction de 30 minutes, dont 10 minutes d’attaque intentionnelle (sans temps mort, avec un jeu d’outil défini dans la norme (masse, perceuse, meuleuse etc…).

Le verrouillage s’effectue par l’intermédiaire d’un ou plusieurs cadenas de haute sûreté dissimulés dans une boite à cadenas hautement sécurisée.

La forme de « capot » confère au produit l’avantage d’être totalement étanche aux eaux de ruissellement. Les dispositifs, couramment installés dans des zones non circulables, s’adaptent facilement à des ouvrages sensibles tels que des captages ou des réservoirs d’eau potable.

 

AG Defenso

 

 

 

La certification LPCB, l’assurance d’un réseau hautement sécurisé

Il est primordial, aujourd’hui, de sécuriser les accès à tous types de réseaux sensibles et la trappe d’accès figure comme étant le dernier rempart de protection visible.

Dans cette démarche, EJ, au travers de sa manufacture de Bogny sur Meuse dans les Ardennes spécialisée dans la mécano- soudure, développe des trappes haute sécurité « double capot » et « ras du sol » bénéficiant de la certification LPCB délivrée par le BRE.

Largement reconnu à travers le monde entier, le BRE Global est un organisme notifié qui collabore depuis plus d’un siècle avec l’industrie et le gouvernement britannique par la mise en œuvre de standards nécessaires à la garantie d’un comportement efficace des produits et services anti-effraction.

Le Loss Prevention Certificate Board (LPCB) est la marque de certification du BRE Global pour les produits de lutte contre l’intrusion. Il représente le référentiel le plus utilisé dans le monde pour assurer la sécurité physique des équipements d’accès tels que les trappes et les capots. Référentiel extrêmement exigeant, il définit huit niveaux de résistance classés du moins élevé (SR1) au plus élevé (SR8). Ces niveaux de sécurité sont déterminés en fonction des possibilités d’attaques (types d’outil et durée).

 

La sécurisation des réseaux d’eau potable en France

La gamme DEFENSO® répond en tous points aux attentes du guide de recommandations de l’ASTEE sur la protection physique des installations d’eau potable.

Elle couvre également les besoins des opérateurs d’importance vitale qui doivent mettre en place un plan de sécurisation de leurs ouvrages.

En ce qui concerne les ouvrages de stockage d’eau potable, lorsqu’un accès à l’eau est constaté, une procédure ARS doit être mise en place, ce qui implique une enquête ainsi qu’une vidange du réservoir et une inspection du réseau.

Avec la solution AG DEFENSO® double capot, cette procédure lourde de conséquences peut être évitée.

 

 Monsieur Pascal Vié, responsable du bureau d’étude du Syndicat Mixte des Eaux de la Vallée de L’Hérault constate cette évolution :

« Les évènements de ces dernières années allant du simple acte de vandalisme jusqu’aux actions terroristes étant en forte augmentation, ceci nous a amené à réfléchir sur le niveau de sécurisation de nos ouvrages : réservoirs, protection des lieux de captages etc… Cette année par trois fois nos ouvrages ont subi des dégradations. À partir de ce constat, il nous a semblé important d’entreprendre rapidement des modifications sur nos ouvrages ».

 

La gamme DEFENSO®, grâce à sa certification LPCB, sécurise aujourd’hui les réseaux des régies des eaux de Londres (Thames Water) et d’Ecosse (Scottish Water).

 

Découvrez la gamme DEFENSO ® au Carrefour de l’Eau

 Pour en savoir plus sur les produits de la société EJ et notamment sur la gamme DEFENSO®, rendez-vous hall 4 stand 326 du #CGLE20.

Obtenez votre ENTREE gratuite au 20ème salon du Carrefour des Gestions Locales de l’Eau en indiquant le code invitation INVMRDEAU via le lien ci-dessous :

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’essentielle interopérabilité des données numériques

L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

lire plus
La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

Dans la cadre de son plan stratégique 2019-2024, la ville de Châtelet (Belgique) a souhaité développer des solutions alternatives, plus écologiques, au sein de son service technique.

Elle a ainsi décidé de tester un traitement biologique de son réseau d’assainissement, le Bio-Col développé par la société Idrabel, la ville de Châtelet devenant ainsi un site pilote pour l’intercommunale IGRETEC et pour les communes voisines.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!