Le Village Canalisateur : Un espace de rencontre et de réflexion collective sur le #CGLE20

24 Jan, 2019
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Le Village Canalisateur : Un espace de rencontre et de réflexion collective sur le #CGLE20

Les organisations professionnelles Les Canalisateurs, la Fédération Régionale des Travaux Publics (FRTP) Bretagne, la FRTP Normandie et la FRTP Pays de La Loire sont à nouveau réunis sous la bannière du Village Canalisateur avec les principales entreprises du secteur : ATLANTIQUE TP, BARENTON, BERNASCONI TP, CISE TP, EHTP REHACANA, EUROVIA, MARC SA, SARC, SBCEA/EPUR, SEEG, SITPO, SOGEA NORD OUEST TP et STURNO qui présentent leurs dernières innovations pour la construction, l’entretien et la pérennité des infrastructures de réseaux en France.

Le cycle de conférences du parcours « réseaux »

Le Village Canalisateur propose un parcours « réseaux »  composé de cinq conférences pour offrir aux visiteurs un cadre de réflexion, en termes d’obligations réglementaires, de gestion du risque sanitaire, de financements, de qualité des infrastructures d’eau et d’assainissement… 

  • 30 janvier de 14h à 15h : Réglementation anti-endommagement des réseaux : de nouvelles obligations pour les gestionnaires de réseaux d’eau et d’assainissement

Les gestionnaires des réseaux d’eau et d’assainissement ont désormais une obligation d’améliorer la précision cartographique de leurs réseaux. Ainsi, dès 2026, les réseaux en zone urbaine devront être en catégorie de classe A (la plus précise) et les réseaux en zone rurale devront atteindre cette précision à partir de 2032. Comment les collectivités gestionnaires de réseaux peuvent-elles appréhender cette connaissance de manière sereine pour éviter les endommagements de réseaux et les risques associés à ces derniers ?

Intervenants : Christophe Pécoult, ministère de la Transition écologique et solidaire, Thierry Herbaux, DREAL Bretagne, Laure Semblat, FNCCR et Jean-François Renard, FP2E.

 

  • 30 janvier de 15h à 16h30 : Contamination en chlorure de vinyle monomère (CVM) des eaux de distribution publique par des conduites en PVC – Évaluation des niveaux de contamination et gestion du risque sanitaire

L’Astee Ouest (Bretagne, Pays de la Loire) a mené une étude expérimentale sur une canalisation pilote afin de mieux quantifier les facteurs déterminants de la contamination par le CVM présent dans les conduites PVC et susceptible de migrer dans l’eau distribuée. L’atelier permettra de rendre compte des résultats et de faire le point sur les questions relatives au risque CVM.

Intervenants : Eric Miesh, Astee Ouest, Vendée eau, Joël Rivallan, Astee Ouest, SDAEP22, René Seux, Astee Ouest, Patrick Peigner, ARS Pays de la Loire.

 

  • 30 janvier de 17h à 18h : Remise des Trophées Astee Chartes Qualités de Réseaux et lancement de l’édition 2019

L’Astee, en collaboration avec les signataires des chartes, remet pour la première fois les  Trophées Astee Qualité des réseaux à des projets mettant en valeur des opérations représentatives de pose ou de rénovation de réseaux d’eau potable ou d’assainissement sous charte qualité. Plus d’informations sur http://chartesqualite.astee.org/

Intervenants : Animation : Jean Louis Rivoal, président de la section Ouest Astee

Introduction et remise des diplômes : Didier Moers, animateur du groupe de travail Chartes

 

  • 31 janvier de 9h30 à 11h : Infrastructures d’eau et d’assainissement : les nouveaux financements ?

Lors de la clôture de la première séquence des Assises de l’eau par Édouard Philippe en août 2018, ce dernier a fait plusieurs annonces quant au financement des infrastructures d’eau et d’assainissement. Prêts de la Caisse des Dépôts et Consignation, XIè programme des Agences, fonds Européens, solidarité inter-collectivité… la conférence sera l’occasion de revenir sur les différentes offres mises à dispositions pour les collectivités.

Intervenants : un représentant de l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, de l’Agence de l’Eau Seine Normandie et de la Caisse des Dépôts et Consignation.

 

  • 31 janvier de 11h à 12h : Conférence ASTEE sur les fascicules 70-1 et 71 du projet RGC prochainement publiés.

Animateur : Christian Jaulin / Intervenants : Jean-Luc Perrouin, président du groupe de travail canalisations et Jean-Bernard Pechinot, membre du groupe de travail canalisations

 

À propos des Canalisateurs

Les Canalisateurs, organisation professionnelle membre de la Fédération Nationale des Travaux Publics, fédère 330 entreprises, spécialisées dans la pose et la réhabilitation de canalisations d’eau potable, d’eaux usées, d’irrigation, de gaz et fluides divers, faisant des Canalisateurs le 2e syndicat de spécialité de la FNTP.

Contact : 01 45 63 26 08 – info@canalisateurs.comwww.canalisateurs.com

 

À propos des Fédérations Régionales des Travaux Publics (FRTP) Bretagne, Normandie et Pays de La Loire

Les FRTP fédèrent des syndicats de spécialités de la profession des Travaux Publics et représentent des entreprises de toutes tailles.

La FRTP Bretagne représente 524 entreprises, 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires dont 252,5 millions pour les réseaux d’eau potable et d’assainissement.

Contact : 02 99 63 66 33 – breta@fntp.frwww.frtp-bretagne.bzh

La FRTP Normandie représente 400 entreprises, 1,9 milliard d’euros de chiffre d’affaires dont 233,5 millions pour les réseaux d’eau potable et d’assainissement.

Contact : 02 35 61 02 71 – normandie@fntp.frwww.frtpnormandie.fr

La FRTP Pays de La Loire représente 1 000 établissements, 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 280,8 millions pour les réseaux d’eau potable et d’assainissement.

Contact : 02 28 01 00 60 – paysdelaloire@fntp.frwww.frtppaysdelaloire.fr

CGLE20

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

La donnée face aux défis techniques et environnementaux

La donnée face aux défis techniques et environnementaux

Les données issues des objets connectés dans le monde de l’eau lancent de nouveaux défis aussi bien techniques, qu’en matière de protection de l’environnement.
La donnée se doit en effet d’être traitée au mieux afin de déployer tout son potentiel. Son caractère massif impose une meilleure gestion afin d’ouvrir de nouveaux horizons à son utilisation.
Mais le Big Data a bel et bien un impact sur l’environnement, à cause des data centers qui sont extrêmement énergivores.
Il faut également anticiper le cyber-risque qui croît aussi vite que le développement des données.

lire plus
Le monde de l’eau en quête de nouvelles compétences liées à la donnée

Le monde de l’eau en quête de nouvelles compétences liées à la donnée

L’irruption massive de la data dans le secteur de l’eau fait émerger de nouvelles compétences et de nouveaux savoir-faire. Des millions de données sont collectées chaque jour. Aussi, s’imposent des profils nouveaux, capables de les gérer efficacement. En effet, pour dévoiler tout leur potentiel, les données doivent être triées, reliées, classées, comprises, interprétées et protégées.

lire plus
Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

Des capteurs connectés d’aujourd’hui à ceux de demain

Le monde de la donnée n’existerait pas sans les millions de capteurs qui, tous les jours, « captent » une mesure physique – mouvements, taux d’humidité, degré de luminosité, débit de liquide ou de gaz, température… – et la transforment en information digitale. De plus en plus performants et de moins en moins chers, ces capteurs ne cessent d’évoluer.

lire plus

Aller plus loin :

LMDE 4 sur la cybersécurité des réseaux d'eau

La cybersécurité concerne-t-elle les réseaux d’eau ?

 

La LMDE du 7 Septembre aborde ce sujet sensible.

 

Participez et construisez avec nous cet évènement.

You have Successfully Subscribed!