Objets connectés : le design se met au service de l”innovation

15 Avr, 2019
Par Laurence de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Objets connectés : le design se met au service de l”innovation

Les données collectées par les objets connectés doivent pouvoir être accessibles et utilisables en quelques clics par les utilisateurs. C’est la raison pour laquelle nous avons interviewé Emmanuel THOUAN directeur de l”agence de design DiCi. 

Emmanuel THOUAN

Directeur, Dici

Qu’est-ce que le design apporte à l’innovation ? 

On commence tout d’abord à s’interroger sur les usages d’un objet ou d’un service avant de le concevoir. On réalise un inventaire des besoins en allant explorer le terrain : observation des gestes des utilisateurs, recueil des pratiques quotidiennes, attente de nouvelles fonctionnalités…  Dans un monde idéal, tout objet ou service innovant doit pouvoir être utilisé sans mode d’emploi, à l’image d’une notice de conception de meuble rédige sans aucun texte.  

 

 Comment rendre une plate-forme de données faciles à utiliser ? 

Recueillir des données, c’est bien. Ensuite, il faut traduire les données brutes en données exploitables et les rendre facilement lisibles. L’outil de gestion des données a vocation à remplacer des tableurs contenant des milliers de lignes à décrypter. Une plate-forme web doit répondre aux besoins de chaque catégorie d’utilisateurs : quelles sont les informations utiles aux techniciens, aux responsables de site, aux collectivités ? Quelles sont les données utiles quotidiennement, tous les mois ou pour une analyse prospective ? Pour des projets à vocation pédagogique, pour le grand public, on travaille sur des scénarios d’utilisation qui adoptent les codes du jeu. 

 

À quoi ressemble un tableau de bord de gestions de données autour de l’eau ? 

Le contenu d’un tableau de bord alimenté par des données du monde de l’eau est très varié : volumes d’eau consommés, niveaux d’eau constatés, observations de la faune ou de la flore… Ce qui doit être commun, c’est la simplicité d’accès avec des outils de visualisation qui sont immédiatement compréhensibles : visuels, schémas, code couleurs… Tout doit être intuitif et accessible en quelques clics avec notamment la géo-localisation des informations associées aux capteurs. 

 

 En matière de notifications, est-ce que trop d’alertes tuent l’alerte ? 

Les technologies permettent que les constatations effectuées sur le terrain (niveau d’eau par exemple) soient envoyées très rapidement aux techniciens, notamment via leurs smartphones. Le système de push vise à envoyer les situations d’alertes. Elles doivent être légitimées par le niveau de gravité pour ne pas être intrusives et préserver l’expérience utilisateur. 

L’innovation en 8 étapes
  1. Diagnostiquer : comprendre le problème et le contexte.
  2. Observer : regarder les utilisateurs en action.
  3. Imaginer : faire éclore les idées sans freins.
  4. Prioriser : fixer un cap pour répondre à l’objectif.
  5. Aligner : mettre en cohérence la nouveauté avec l’existant.
  6. Concevoir : présenter plusieurs propositions créatives.
  7. Tester : placer le prototype entre les mains des utilisateurs.
  8. Lancer : produire la solution ou mettre en place le service.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Rennes Métropole déploie une solution de pilotage intelligent dans ses stations d’épuration

Les stations d’épuration des eaux usées sont des installations complexes qui nécessitent un pilotage efficient en temps réel. Elles doivent faire face à des exigences non seulement fonctionnelles et structurelles, mais aussi environnementales. D’ailleurs, la réglementation sur ce dernier point est de plus en plus stricte.

Les STEP doivent s’attacher à la réduction des dépenses énergétiques ainsi qu’à la maîtrise des coûts d’exploitation, tout en prenant en compte les enjeux environnementaux.

Ce sont justement les problématiques auxquelles répond la solution de pilotage et de régulation développée par Purecontrol. Cette dernière, basée sur de puissants algorithmes, permet de piloter et réguler les installations industrielles, en envoyant des consignes et des instructions aux automates en place.

La rencontre entre Purecontrol et Rennes Métropole était donc inévitable. Rencontre qui a abouti sur un partenariat entre la start-up bretonne et la métropole rennaise.

lire plus
L’essentielle interopérabilité des données numériques

L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!