Pourquoi et comment surveiller le chlore actif dans les réseaux d’eau potable

17 Mar, 2022
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
Pourquoi et comment surveiller le chlore actif dans les réseaux d’eau potable

Dernière phase du traitement avant la distribution d’eau destinée à la consommation humaine, la chloration est couramment utilisé sur les réseaux d’eau potable. La digitalisation du traitement de l’eau permet également une mise en application et une surveillance toujours plus fine.

Nouveauté sur la surveillance du chlore actif dans les réseaux

 

Dans cet article, nous allons aborder ce qui doit être connu sur la chloration ainsi que la nouveauté LACROIX portant sur leur solution SOFREL ChlorIN.

 

Ce qu’il faut savoir sur la chloration

 

Principe

Approche chimique du traitement de l’eau, la chloration est l’une des méthodes utilisées pour sa désinfection avant la distribution dans les canalisations.

Ajouté à l’eau, le chlore a la particularité de détruire la membrane de beaucoup de micro-organismes ce qui les tue et les rend inoffensifs.

Son action est lente et persistante. Il faut savoir qu’à une température de 18°C et plus, le chlore doit être en contact avec l’eau pendant au moins 30 minutes pour être efficace. Si l’eau est plus froide, alors la période de contact doit être rallongée.

Il est donc courant d’injecter du chlore dans l’eau en entrée de réservoir ou au début d’un long système de canalisation pour respecter le temps d’action de désinfection avant de parvenir à l’usager.

 

Avantages

Efficace contre de nombreux microorganismes agents pathogènes, peu cher, le chlore est disponible sous différent format : poudre, granulés, pastilles, liquide et gaz.

Il se dissout facilement dans l’eau et apporte une désinfection résiduelle particulièrement intéressante dans le cas des réseaux d’eau transportant l’eau sur de longue distance.

Son pouvoir rémanent permet de protéger l’approvisionnement en aval du point de désinfection et donc d’assurer la sécurité microbiologique jusqu’au robinet du consommateur.

 

Inconvénients

Le chlore ne détruit pas tous les micro-organismes et n’élimine pas les polluants chimiques présents dans l’eau.

La pollution chimique est plus difficile à éliminer et nécessite une expertise et un équipement spécifique

C’est un oxydant puissant qui doit être manipulé et dosé avec beaucoup de précaution.

Il peut donner un mauvais goût à l’eau si une dose trop importante est utilisée. Ce qui peut dissuader les usagers de la consommer.

 

Pourquoi et où mesurer le chlore actif dans l’eau

Lorsque du chlore est ajouté à l’eau, les bactéries, les germes vivants et les matières organiques sont visées et attaquées pour les détruire.

Dès que celles-ci sont toutes éliminées, une partie de chlore restera dans l’eau. Cela s’appelle le chlore résiduel libre.

Celui-ci reste dans l’eau jusqu’à ce qu’il se dissipe ou jusqu’à ce qu’il soit mobilisé pour éliminer une nouvelle contamination.

Aussi, trouver du chlore résiduel libre dans l’eau est plutôt une bonne nouvelle car cela prouve que les organismes les plus dangereux ont été éliminés et qu’elle peut probablement être propre à la consommation.

Il est donc important de mesurer le chlore résiduel.

La chloration continue est couramment utilisée dans les réseaux d’eau potable. Elle peut aussi être utilisée dans le cas d’opération de maintenance ou de prévention après une réparation d’une casse par exemple.

En général les points de tests de chlore résiduel se trouvent :

  • Au point d’insertion du chlore à l’eau pour s’assurer que le processus fonctionne.
  • Au point proche du point de chloration pour vérifier que les niveaux de chlore résiduel se situent dans une fourchette acceptable
  • Aux points les plus éloignés du réseau où les niveaux de chlore résiduel seront sûrement les plus bas.

Bien évidemment, si les niveaux de chlore résiduel sont inférieurs aux valeurs minimum recommandées il faudra rajouter du chlore à un point intermédiaire du réseau.

 

SOFREL ChlorIN : la nouveauté LACROIX pour la mesure du chlore actif en ligne.

Conçue pour mesurer le chlore, la solution SOFREL ChlorIN surveille le chlore à intervalle régulier sur les réseaux de distribution d’eau potable et alerte les exploitants en cas de détection de dépassement du seuil minimum ou maximum du chlore. La solution prévoit également le monitoring des points critiques, stratégiques et d’interconnexion ainsi qu’en bout de réseau.

Se composant d’un data logger SOFREL LS42, d’un capteur de chlore, d’un dispositif de montage et d’un capteur de pression (en option), SOFREL ChlorIN est un kit de mesure complet qui permet l’optimisation des performances des réseaux d’eau potable à travers :

  • Le suivi de pression via le capteur (option) piloté et téléalimenté par le data logger
  • La mesure du niveau de qualité du service
  • Le suivi des débits et volumes
  • L’envoi d’alarmes en cas d’intrusions ou de débordements

Communicant en 2G/3G et étanche (IP68), SOFREL ChlorIN possède également une antenne hautes capacités intégrée ainsi qu’une vanne d’échantillonnage pour l’étalonnage du capteur de chlore.

Autonome et simple d’installation, SOFREL ChlorIN se déploie facilement sur les canalisations (acier, fibrociment, fonte, PE et PVC-O) sans perte de charge et sans interruption de la distribution d’eau. Le kit complet de la solution comprend également des brides adaptées aux canalisations allant du diamètre DN60 à DN300.

Pour faciliter la mise en œuvre, la sonde de chlore est directement paramétrée dans le logiciel SOFTOOLS et téléalimentée et pilotée par le data logger SOFREL LS42.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

LACROIX

LACROIX Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Aller plus loin :

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !






Votre abonnement a été bien pris en compte