Réseaux d’eau potable, eaux usées et pluviales : quels enjeux pour les nouveaux exécutifs locaux ?

13 Mai, 2020
Par HCA Consulting & Actions
Accueil
>
Actualités
>
Réseaux d’eau potable, eaux usées et pluviales : quels enjeux pour les nouveaux exécutifs locaux ?

Alors que les exécutifs locaux élus dès le premier tour dans près de 30 000 communes devraient être installés d’ici l’été, et dans l’attente des conditions de déroulement du second tour pour les 5 000 restantes, l’équipe Monreseaudeau.fr vous propose en avant-première un extrait du Kit de l’élu qui sera disponible début juin.

En commençant par dresser un panorama des enjeux auquel le service public de l’eau est aujourd’hui confronté. Qualité de l’eau, usages, prix, innovation…Retour sur quelques grands chantiers pour les années à venir.

 

municipale 2020 kit de l'élu

“Quels enjeux pour les réseaux d’eau potable, d’assainissement et d’eaux pluviales, aujourd’hui et demain”

 

La qualité de l’eau, une préoccupation majeure liée à l’aménagement du territoire

La prise de conscience écologique des citoyens est désormais réelle.

L’eau, ressource précieuse, doit être disponible en quantité suffisante sur le territoire mais c’est surtout sa qualité qui inquiète aujourd’hui, tant pour l’être humain que pour les milieux naturels. Pollutions chimiques des eaux pluviales rejetées dans les cours d’eau, perturbateurs endocriniens présents dans l’eau potable après traitement sont deux défis majeurs pour la gestion des réseaux d’eau aujourd’hui et demain.

Cette question environnementale est intrinsèquement liée à celle des usages et de la densité de population. Comment faire cohabiter usages agricoles, industriels, énergétiques et domestiques de l’eau sur un même territoire ? Comment dialoguer et faire dialoguer ensemble usagers, gestionnaires, services publics ?

La mise en œuvre de la loi NOTRe va diviser par 10 le nombre de services publics de l’eau en France, rendant l’enjeu territorial plus fort que jamais. Combinée à la mise en œuvre de la gestion intégrée des milieux aquatiques et de la prévention des inondations, cette nouvelle donne territoriale met élus et gestionnaires au centre du jeu.

 

Quels investissements pour quelles innovations?

L’autre grand défi des années à venir, c’est le maintien et le développement de réseaux d’eau performants.

Cela passe forcément par un effort d’investissement des collectivités, aujourd’hui insuffisant au regard des besoins de renouvellement et d’adaptation aux nouveaux enjeux (pollution, changement climatique). Alors que régnait jusqu’ici le principe de « l’eau paie l’eau », pourra-t-il en être de même demain face à ces surcoûts? Elus et gestionnaires doivent anticiper de nouveaux modèles d’investissement et de financement.

D’autant plus que le développement de la smart-city induit de nouvelles règles du jeu pour les réseaux d’eau et d’assainissement. Le développement de l’Internet des Objets (IoT) permet en effet de rendre les réseaux communicants et intelligents. Télérelève, gestion informatisée en temps réel, surveillance, prévention et prédiction des pics de consommation, des fuites ou des maintenances sont autant de nouveaux services offerts par l’innovation technologique. S’intégrant dans un pilotage du territoire par la donnée, ils mettent l’élu au cœur des choix et des arbitrages.

 

Les défis sont donc nombreux et s’ils ne prennent pas tous la même forme ou la même intensité selon les territoires, ils nécessitent d’avoir des élus informés, rapidement opérationnels, qui savent se repérer dans le paysage des acteurs de l’eau comme dans celui de la règlementation.

Ce sont ces clés pour comprendre et s’informer que le kit de l’élu mettra à disposition de chacune et chacun !

municipale 2020 kit de l'élu

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

Pas de sociétés rattachées à cet article

Ces articles peuvent également vous intéresser :

L’essentielle interopérabilité des données numériques

L’essentielle interopérabilité des données numériques

Dans un monde toujours plus connecté, les données numériques sont devenues un véritable enjeu de société. Les datas sont stockées, comparées, analysées afin d’en tirer le meilleur usage dans tous les domaines.

L’industrie des réseaux d’eau n’échappe pas à cet avènement. Les précieuses données affluent de tous les points des réseaux pour constituer le big data de l’eau.

A partir de là, se pose la question de l’interopérabilité des données afin de garantir la communication entre les différents acteurs du secteur.

lire plus
La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

La ville de Châtelet (Belgique) valide et étend le traitement biologique de ses réseaux d’assainissement

Dans la cadre de son plan stratégique 2019-2024, la ville de Châtelet (Belgique) a souhaité développer des solutions alternatives, plus écologiques, au sein de son service technique.

Elle a ainsi décidé de tester un traitement biologique de son réseau d’assainissement, le Bio-Col développé par la société Idrabel, la ville de Châtelet devenant ainsi un site pilote pour l’intercommunale IGRETEC et pour les communes voisines.

lire plus

Aller plus loin :

Les Démos par Monreseaudeau_coul

Le 29 juin à partir de 13h30

100% concret, 100% gratuit !

 

Les Démos par Monreseaudeau.fr vous invitent à découvrir les bénéfices des objets connectés : leur fonctionnement, leurs domaines d'application ou encore leurs usages.

You have Successfully Subscribed!