La révolution des objets connectés ou IOT (Internet of Things) décuple aujourd’hui les potentialités.

Capteurs, caméras, compteurs, pompes, vannes sont désormais capables de produire instantanément de la donnée et de la communiquer en temps réel aux opérateurs, pour mieux gérer les réseaux d’eau.

 

Mettre le progrès au service d’une gestion toujours plus fine de la ressource

L’actualité ne cesse de nous le rappeler ces dernières semaines : l’eau est une ressource vitale, donc précieuse, dont la gestion va devenir un enjeu toujours plus central pour les territoires.

Être au plus près des besoins et des usages, assurer et rassurer sur la qualité de l’eau distribuée, faire face aux aléas climatiques, intervenir rapidement et efficacement sur le réseau… Autant de domaines dans lesquels l’expertise assure la performance, pour répondre aux attentes des collectivités, des entreprises et des citoyens.

Les objets connectés permettent de gagner en mobilité, en temps, mais également de produire des données utilisables et valorisables auprès de nombreux utilisateurs. Ces atouts font de ceux-ci dans le monde de l’eau un pilier désormais incontournable des smart-grids, ces réseaux rendus « intelligents » par l’ajout d’outils numériques.

De plus en plus de villes et intercommunalités s’appuient sur ces smart-grids pour devenir des smart-city ou villes intelligentes, qui utilisent la donnée pour une gestion fine et différenciée du territoire. Outil de gouvernance, outil de participation citoyenne, la donnée est aussi une richesse à valoriser auprès de tous ceux qui cherchent à gagner en efficacité et en productivité : industriels, entreprises, particuliers…

 

 

Découvrir le monde des objets connectés au Carrefour de l’Eau

Novice, pratiquant ou expert de ces solutions connectées, vous avez tout à gagner à vous informer sur le salon, directement auprès des fabricants, pour mieux cerner quelles solutions sont les plus adaptées à vos besoins et quels retours sur investissement vous pouvez attendre de cette révolution des objets connectés dans le monde de l’eau.

Telle une goutte d’eau depuis le pompage à la source jusqu’à son traitement après usage, l’équipe Monreseaudeau.fr a cartographié pour vous un parcours à travers les allées du salon afin de mieux comprendre comment les objets connectés transforment chaque étape du cycle de l’eau.

 

Du pompage et du traitement…

Commençons donc par le début : le pompage de la ressource.

Les systèmes de pompage sont aujourd’hui soumis à trois exigences majeures: la nécessité de s’adapter aux aléas toujours plus forts, du fait du changement climatique, la volonté partagée d’économiser la ressource en l’adaptant le plus finement aux besoins, et l’exigence d’efficience.

Les pompes connectées présentées sur le salon par des fabricants comme Wilo présentent l’avantage de pratiquer une autosurveillance des stations de pompage, souvent peu accessibles. Outre que cela permet de prévenir en cas d’anomalies, d’économiser des déplacements et de suivre 24h/24 le fonctionnement de la station, l’accumulation de données permet surtout de prévoir et d’optimiser la gestion de la station dans le temps.

Une fois pompée, l’eau est ensuite analysée et traitée si nécessaire pour la rendre potable, puis stockée dans les réservoirs et châteaux d’eau. Cette double étape gagne aussi en efficacité grâce aux objets connectés. Mesure des niveaux, monitoring global des réservoirs… Autant de fonctionnalités rendues plus faciles par l’ajout d’outils numériques.

Vous pourrez en avoir un aperçu sur le salon avec les différentes offres de monitoring autour des capteurs de niveaux, proposées par Endress+Hauser ou Vega avec ses multiples offres de niveaux de mesure par radars ou ultrasons communiquants.

Quant à la mesure de la qualité de l’eau, Hanna Instruments a développé une gamme d’électrodes pH sans fil avec technologie Bluetooth smart permettant d’enregistrer et d’analyser en temps réel les mesures de qualité de l’eau effectuées sur le terrain. Vous pourrez aussi découvrir les analyseurs connectés CIFEC permettant la communication des données de qualité de l’eau en Bluetooth.

 

Recevez le plan IOT du parcours des objets connectés par email, incluant un édito de l’organisateur du salon IDEAL Co et les index par fabricants, domaines d’activité et produits (merci de lire notre Déclaration de confidentialité).

 

…à la distribution de la ressource…

Mais le domaine dans lequel les applications sont les plus nombreuses, c’est certainement celui de la distribution. Et pour cause ! Soumis à de fortes contraintes, tant techniques qu’économiques et écologiques, les réseaux de distribution doivent être pilotés le plus finement possible afin de mieux planifier les besoins et mieux anticiper les avaries ou défaillances.

De nombreux fabricants proposent aujourd’hui des solutions permettant la détection anticipée, à distance et géolocalisée de fuites dans les réseaux de distribution, notamment à travers des loggers de bruit connectés. On trouve ainsi les solutions en fixe ou en mobile comme le propose Sewerin avec ses SePem 300, Gutterman avec ses loggers communicants NB-IoT Zonescan 820 et les nouveaux Hydrophones corrélant à poste fixe HISCAN, vonRoll hydro et sa nouvelle génération ORTOMAT-MTC (type O4G) compatible 4G et NB-IoT, ou encore FAST avec ses Bidi Logger.

Des outils plus spécialisés se développent aussi, comme la solution Cerbere de Saint-Gobain PAM pour surveiller son parc de poteaux incendies à distance et en temps réel grâce à un capteur communiquant. En plus d’outils, les Applications FluksAqua permettent de suivre les fuites grâce à une Application de sectorisation simple et efficace pour simplifier la vie de l’exploitant en priorisant les informations.

Et bien sûr, la gestion de son réseau de distribution ne peut se faire sans une connaissance fine des consommations en temps réel, grâce aux compteurs connectés. S’appuyant sur les dernières innovations technologiques pour consommer moins d’énergie et communiquer sur de longues distances, les compteurs connectés de Zenner assurent une surveillance fine et quotidienne des installations tout en rationalisant la collecte. Diehl propose une offre combinant compteurs connectés à haute performance métrologique et logiciels d’analyses des données, via des systèmes de relève adaptés aux besoins (réseau mobile / réseau fixe). L’offre d’Ijinus à destination du secteur de la distribution d’eau potable intègre maintenant les communications Modbus avec la plupart des débitmètres électromagnétiques de sectorisation.

Aujourd’hui, de plus en plus de fabricants proposent une offre intégrée, couvrant toute la chaîne de distribution, en combinant gestion, surveillance, performance du réseau et comptage connecté, en temps réel à travers une plateforme. La donnée récoltée devient ainsi un outil de production majeur, destiné à être valorisé sur le plan industriel, touristique, domestique. L’eau connectée participe ainsi du pilotage de l’attractivité des territoires.

L’offre multidimensionnelle de Birdz autour du comptage connecté, de la surveillance de la qualité de l’eau comme de l’état du parc de poteaux incendies ou encore l’offre totalement intégrée « Smart solutions » est un premier exemple.

Quant à SUEZ, le grand groupe français innove avec sa filiale dédiée au digital SUEZ Smart Solutions. Au sein de la suite logicielle AQUADVANCED®, les index de consommation sont utilisés pour améliorer le rendement de réseau. Avec ON’connect™, la donnée de l’eau se décline en plusieurs services : promotion du tourisme local, accompagnement des séniors, économies d’eau et d’énergie, performance environnementale des bâtiments, … Par exemple, ON’connect™ switch, en collaboration avec Hydrelis, offre la capacité de couper l’eau à distance lors d’une fuite pour éviter tous dégâts des eaux, et ainsi assurer la sécurité des visiteurs.

Les solutions Wayve, développées par Sainte-Lizaigne, proposent des systèmes pour la supervision et le pilotage des réseaux d’eau. Par exemple, les box connectées permettent d’optimiser les consommations d’eau, de minimiser les couts d’exploitation, de limiter les risques de fuites et de préserver la qualité de l’eau comme éviter la présence de CVM dans les antennes de réseaux d’eau potable.

 

Jusqu’à son assainissement….

Bien entendu, pas de distribution d’eau sans assainissement ensuite. Dans ce domaine aussi les applications de l’Internet des Objets sont nombreuses car le réseau des eaux usées, comme celui de l’eau potable, doit être surveillé en permanence, en particulier pour éviter les pollutions et contaminations.

Les solutions offertes sont nombreuses ; Avec les data-loggers IoT de LACROIX Sofrel et la gamme de capteurs Vega et Ijinus, il est ainsi possible de gérer les alertes de crue à distance ou les approvisionnements en produits chimiques pour le traitement des eaux usées. Les capteurs de niveau radar FMR20 de chez Endress+Hauser sont eux compatibles avec les data-loggers LT-radar de Sofrel pour des applications de surveillance autonome du réseau d’assainissement

Des Applications “métiers” permettant le suivi des réseaux d’eaux usées, comme celles FluksAqua fournissent également de véritables tableaux de bord pour suivre, contrôler et minimiser les risques de déversements dans le milieu naturel.

Enfin, des solutions innovantes comme Vacuview proposée par SOC permettent désormais la télésurveillance sans fil des réseaux d’assainissement sous vide.

Dans la continuité du projet O.S.R.A.I, Ijinus continue pour sa part à fournir des solutions autonomes et communicantes en intégrant au maximum la signature des données gage de qualité des mesures collectées. La compacité de ses enregistreurs faciles à intégrer dans les regards existants ajoutée à la multitude des réseaux de communication proposés comme LoRaWAN ,2G/3G/ Sigfox / NB-IOT permet de répondre aux nombreuses demandes des collectivités.

La maintenance des postes de relevage, essaimé sur un réseau d’assainissement, révèle être facilitée par la fonction OmniDIP proposé par DIP Syteme-SIDE.

Après être assainie, l’eau est une nouvelle fois contrôlée avant son rejet dans les milieux naturels. La sonde ProteusBOD de PROTEUS INSTRUMENTS permet ainsi de mesurer en temps réel plusieurs paramètres, dont la DBO et DOC, deux des critères surveillés de prêt par les ARS. Obtenir ces informations rapidement permet de réagir plus efficacement pour la protection des mileux naturels, mais aussi des hommes.

 

… et du réseau des eaux pluviales !

L’instrumentation du réseau des eaux pluviales est croissante.

Fraenkische présente par exemple une solution Nivotech permettant de suivre en temps réel les ouvrages équipés de capteurs. Cela offre ainsi un système d’alerte de niveau et de maintenance pour une gestion patrimoniale fiable des ouvrages. Du côté de l’entretien, Vivax Metrotech propose des caméras d’inspection permettant de capturer, mais aussi d’annoter les images du réseau pour faciliter l’intervention rapide de techniciens.

 

De nouveaux enjeux apparaissent…

La digitalisation des réseaux progresse à vitesse grand V. Tout cela produit énormément de données et sur toutes ces questions, AnteaGroup vous accompagne dans le déploiement de votre projet.

Nous vous proposons d’ailleurs d’assister aux conférences de France Water Team pour aborder sous différents angles tous les nouveaux enjeux et perspectives du monde de l’eau digitalisé.

Un parcours dense et riche vous attend donc et vous n’aurez pas trop de deux jours pour arpenter les allées et mieux comprendre ce que recouvrent les objets connectés dans le monde de l’eau et les données qu’ils produisent.

Sur ce dernier point, l’objet du Tome 2 des Objets Connectés dans le monde de l’eau porte spécificiquement sur les données.

Un conseil, téléchargez notre Tome 1 pour recevoir automatiquement le second 😉 !

Les conférences FRANCE WATER TEAM animées par l'équipe Monreseaudeau.fr sur le Village Innovations (Hall 8)

Mercredi 29 Janvier 2020

 

14h00-15h00 : Découvrez France Water Team, le pôle compétitivité de la filière de l’eau !

Séquence animée par la Présidente Anne RIBAYROL-FLESCH et son Directeur général, Francis BERTRAND. Ils présenteront les missions prioritaires de France Water Team ainsi que ses perspectives à l’horizon 2022.

 

15h00-16h00 : Comment le numérique peut-il aider l’agriculture à relever les défis de la gestion de l’eau et l’adaptation au changement climatique ?

Les équilibres de nos territoires sont fortement perturbés par les modifications climatiques globales. Ces aléas impactent et impacteront de plus en plus l’agriculture. Il devient primordial d’adapter nos systèmes de production à ces risques et de mieux les prédire grâce aux évolutions numériques, dans le but de maintenir les rendements, les niveaux de qualité et la sécurité alimentaire tout en ayant une gestion efficiente des ressources en eau.

 

17h00-18h00 : Quelles technologies digitales pour des systèmes d’assainissement intelligents et éco-efficients ?

Un changement de paradigme s’opère cette dernière décennie avec une envie commune des acteurs de l’Eau de progresser vers l’autosuffisance des systèmes de traitement des eaux au travers notamment d’un meilleur pilotage des opérations menant à une réduction des consommations d’énergie, de consommables mais aussi de l’émission des substances toxiques. A terme, la gestion numérique et intelligente de la station d’épuration de demain devrait permettre l’émergence de système éco-efficients, partie intégrante d’un cycle de l’eau vertueux.

 

Jeudi 30 Janvier 2020

 

10h00-11h00 : Comment gérer l’explosion de données issues de la gestion intelligente de l’eau potable ?

Le nombre de données récoltées par les collectivités croit de manière exponentielle et notamment dans le domaine de l’eau potable. Les méthodes d’analyses traditionnelles ne suffisent plus et un panel de nouveaux outils voit le jour sur le marché. Comment les collectivités gèrent-elles ce flux ? Comment gardent-elles la main sur leurs données ? Quels sont les outils utilisés et attendus pour répondre à leurs besoins ?

Fil d'actualités

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !





Votre abonnement a été bien pris en compte

Aller à la barre d’outils