Depuis trois semaines désormais, toute notre activité quotidienne est chamboulée : interdiction toujours plus stricte des rassemblements, fermeture des écoles, confinement de toute la population, doublement quotidien ou presque des cas de Coronavirus en France.

Le monde de l'eau sous pression

Le monde de l’eau sous pression

Dans ce climat anxiogène, incertain, inédit, il existe des services plus que jamais essentiels, dont la continuité doit être maintenue, pour la satisfaction de nos besoins vitaux. La distribution d’eau et son assainissement en font partie. Et tous ceux qui participent du bon fonctionnement de ces services publics essentiels en sont conscients.

Exploitants, fabricants ou gestionnaires, L’équipe Monreseaudeau.fr a beaucoup échangé avec vous ces dernières semaines pour comprendre comment s’organise votre activité dans ce moment de crise sanitaire auquel personne ne pouvait réellement être préparé.

 

Moment inédit donc, mais pas totalement impensé

En effet, il existe depuis longtemps dans le domaine de l’eau des Plans de Continuité d’Activité (PCA) destinés à faire face aussi bien à une crise sanitaire qu’à une catastrophe naturelle ou un attentat terroriste.

La dernière note de la FNCCR fait d’ailleurs le point sur l’ensemble de la réglementation qui s’applique aux exploitants industriels comme aux collectivités, en matière de conditions de travail, de protection des personnels, mais aussi de gestion des transports et des stocks.

Trois fondamentaux ressortent de celle-ci :

  1. L’absolue nécessité de garantir plus que jamais la qualité de l’eau, alors que l’épidémie se développe et pourrait créer des inquiétudes chez les usagers et consommateurs.
  2. La priorité donnée à l’humain pour protéger les personnels et leurs familles face aux risques et ainsi pouvoir assurer la continuité du service dans le temps. En particulier en matière d’assainissement où l’intervention de techniciens reste nécessaire quotidiennement alors qu’on évalue encore mal les risques de contamination liés aux eaux usées.
  3. La capacité à tenir une organisation dégradée sur la durée, que ce soit en termes de fonctionnement humain comme dans le domaine de l’approvisionnement en produits, la gestion des rotations…

Le secteur industriel s’est aussi bien adapté et près des 2/3 des acteurs fonctionnent depuis le 16 mars de façon normale ou limitée, notamment sur la question des interventions et des livraisons.

Cependant, selon le dernier sondage du 27 mars 2020 de la FNTP,  pour 81% des entreprises de canalisations, c’est la totalité de leurs chantiers qui sont à l’arrêt.

 

 

Un marathon, pas un sprint !

Solidarité, responsabilité, protection de soi-même et des autres, voici donc quelques piliers des PCA en oeuvre chez les fabricants comme les exploitants.

Que l’on soit un industriel produisant des tuyaux, de la robinetterie ou des produits de traitement, un gestionnaire de réseau ou une collectivité en charge de l’eau et de l’assainissement, tout le monde a compris que la crise sanitaire que nous vivons allait être un marathon. Pas un sprint !

Et les marathoniens savent qu’il faut doser son effort tout au long du parcours. Anticiper les baisses de forme, gérer son effort, prévenir la blessure et garder un mental d’acier tout au long du parcours.

Et bien un plan de continuation de l’activité, c’est un peu tout cela aussi : il faut former le personnel, bien l’équiper et le protéger, gérer les plannings au mieux, rassurer les fournisseurs, les clients, les usagers sur le fonctionnement aujourd’hui mais aussi demain.

C’est aussi comme ça que nous avons réfléchi au sein de L’équipe Monreseaudeau.fr dès l’annonce du confinement : permettre à notre communauté de partenaires de continuer à s’informer efficacement dans un moment où nous croulons tous sous l’infobésité. Nous avons ainsi repensé nos priorités et projets pour nous consacrer à ceux qui étaient les plus pertinents. Le cahier technique sur la pollution des eaux de ruissellement ou le kit de l’élu en sont.

 

S’adapter, s’organiser ou comment mettre en place sa résilience

Pour nous, la réorganisation fut assez rapide. En effet, le télétravail est la règle pour l’ensemble de l’équipe depuis longtemps, nous en avons la culture comme les outils. Mais télétravailler à la maison à côté de son conjoint, de ses enfants, ce n’est pas tout à fait pareil… C’est pourquoi beaucoup d’entre nous ont modifié leurs horaires de travail par exemple, répartissant la charge sur 6 ou 7 jours, pour pouvoir assurer en parallèle l’école à la maison.

5 conseils de l'agence H!

5 conseils de l’agence Hi!

Plus que jamais peut-être, nous avons besoin d’humains, de cadres, de régularité dans notre façon de travailler. C’est en tout cas comme ça que nous abordons et vivons ce moment de travail confiné, à distance, aidés aussi par les conseils de l’agence Hi! sur la façon dont les organisations et leurs collaborateurs peuvent mieux vivre cette transformation radicale et brutale qu’est le confinement.

Car quand on ne va plus au bureau, à l’usine, sur le terrain, qu’on est en télétravail ou au chômage partiel, que reste-t-il du travail que l’on assurait jusque-là ? Il reste le “pourquoi” plutôt que le “comment”.

Les valeurs, la raison d’être, le sens de la mission de service public qu’assurent tous les acteurs de la distribution et de l’assainissement. Et on le sent tous dans ce moment : c’est en étant solide sur ce “pourquoi” qu’on peut élaborer un plan de continuation de l’activité pertinent, efficace et qui embarque l’ensemble des collaborateurs.

C’est en étant solide sur ce “pourquoi” que dirigeants et managers des réseaux d’eau peuvent assumer un leadership positif dans un moment où chacune et chacun a besoin d’être rassuré, accompagné. C’est en étant solide sur ce “pourquoi” qu’on arrive à maintenir une communication efficace, solide, fluide, en interne comme en externe.

En vous tenant informés et en vous accompagnant dans ce moment et après, l’équipe Monreseaudeau a à cœur de vous aider à travailler sur ce “pourquoi“. Alors n’hésitez pas à nous partager vos réussites, vos interrogations, vos besoins dans ce moment de crise.

Pour aller plus loin, recevez les documents suivants :

Merci de lire notre Déclaration de confidentialité avant de donner votre email.

La Lettre ‘S’ de la FNCCR.

En date du 5 mars 2019 et intitulée “Epidémie COVID-19 et continuité du service”, la FNCCR a actualisé une lettre de service de 2009 qui montre comment le secteur de l’eau prépare la continuité des activités et des services.

Enquête FNTP

L’épidémie de Coronavirus Covid-19 impacte fortement l’activité des entreprises de Travaux Publics sur tous les territoires et pour toutes les spécialités. Téléchargez tous les résultats de leur enquête qui s’est déroulée du 23 mars 2020 après-midi au 26 mars 2020 au soir.

5 conseils pour bien vivre son télétravail

Dans ce guide pratique, l’agence Hi! vous propose 5 précieux conseils issus des Sciences Comportementales pour maximiser sa résilience en période de télétravail

Fil d'actualités

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !





Votre abonnement a été bien pris en compte

Aller à la barre d’outils