Interview CGLE 2022 : Géraldine Rousseau de FRAENKISCHE

18 Juil, 2022
Par Lisa de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Interview CGLE 2022 : Géraldine Rousseau de FRAENKISCHE

Comment peut-on définir ce média Partenaires durables et responsables ?

 

C’est un média qui a été créé à l’initiative de plusieurs personnes qui souhaitaient mettre en valeur toutes les solutions de gestion intégrée des eaux pluviales et en même temps mettre en avant les thématiques durable et responsable au sens large en lien avec le développement durable, la RSE.

Pouvoir associer des problématiques business à des thématiques de développement durable au sens large.

Donc partager des bonnes pratiques et pouvoir promouvoir ces valeurs qui sont importantes dans l’évolution du secteur que l’on vit.

 

Si on doit expliquer FRANKISCHE en deux mots, comment décrit-on FRANKISCHE?

 

FRANKISCHE c’est un industriel allemand.

Nous FRANKISCHE France, on est la filiale du même nom en France.

Et autant FRANKISCHE dans le monde se déploit sur plusieurs secteurs d’activité, en France nous sommes quasiment exclusivement dédié à la gestion des eaux pluviales, donc des enjeux environnementaux qui sont vraiment forts et prégnants aujourd’hui et sur lesquels on voudrait attacher des valeurs d’entreprise de façon plus significative par rapport à d’autres entreprises du secteur travaux publics qui ne seraient pas aussi engagées que nous dans des enjeux environnementaux comme la gestion des eaux pluviales.

La gestion intégrée des eaux pluviales, c’est intégrer l’eau directement là ou elle tombe.

 

Vous avez créé des innovations par rapport à cette problématique et je crois que vous avez le RigoPlant présenté sur le Carrefour de l’eau. Comment on le décrit?

 

Le RigoPlant a été imaginé en collaboration avec un bureau d’études paysagiste qui est d’ailleurs Partenaire durable responsable aussi sur le média, Metamorphose.

C’est parti d’une demande des collectivités de vouloir au maximum déconnecter les réseaux d’eaux pluviales et se débarrasser du tout tuyau.

Et ce module permet aussi bien de pré-traiter.

Normalement tout est rempli de terre avec des plantes.

Pré-traiter, pouvoir récupérer un maximum de déchets qui ruissellent dans la rue au moment des pluies, aussi bien courantes que des pluies plus fortes, et de pouvoir permettre à l’eau de s’infiltrer directement à l’endroit ou elle tombe.

Avec un système de stockage avant infiltration, qui permet de gérer le qualitatif et le quantitatif sur un module très compact le long d’une voirie, là ou on peut être entre des espaces verts et des réseaux secs, d’alimentation, d’électricité, etc donc c’est un module qui permet de vraiment se mettre dans des endroits plutôt restreints.

Et donc on ramène un peu de nature dans la ville ou dans les espaces type parking qui sont généralement un peu plus minéral.

Ça déminéralise, tous les espaces de stationnement, les espaces de promenade en ville, et ça permet de rapporter de la nature en ville.

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

FRAENKISCHE FRANCE SAS

Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Aller plus loin :

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !






Votre abonnement a été bien pris en compte