Interview CGLE 2022 : Sylvain Boucher de France WATER TEAM

18 Juil, 2022
Par Lisa de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Interview CGLE 2022 : Sylvain Boucher de France WATER TEAM

Quelles sont vos premières impressions sur le salon ?

 

Après deux journées intenses qui ont permis à l’ensemble des entreprises du réseau qui ont voulu participer et exposer sur le salon de montrer leurs solutions et de faire valoir la force du collectif.

 

Comment peut-on décrire France Water TEAM ? 

 

France Water Team c’est la réunion des trois pôles territoriaux qui existaient, Aqua-Valley dans le sud de la France, HYDREOS dans l’est de la France et DREAM, Centre-Val de Loire et Bretagne, qui ont regroupé leurs énergies pour porter ensemble à l’international, sur l’Europe et sur le territoire national, l’ensemble des messages de la filière liée à l’eau.

Et ces messages sont d’autant plus importants qu’avec le changement climatique et la transition environnementale qui se présente et que nous vivons tous les jours, il est important que la filière se fédère, qu’elle montre qu’elle a des solutions, qu’elle les fasse connaître pour pouvoir les mettre en œuvre et apporter de l’efficacité et les moyens de faire bouger les lignes vis à vis des donneurs d’ordres, qu’ils soient publics ou privés.

 

Quelles sont aujourd’hui les difficultés rencontrées par les industriels dans le milieu de l’eau ?

 

La principale difficulté, c’est la rareté qui arrive face à nous. D’où la nécessité de travailler et de mieux faire connaître les solutions en matière de re-use, les solutions de boucles fermées pour les industriels, pour les agriculteurs, des solutions d’irrigation plus raisonnées permettant de mieux gérer la ressource et surtout pour les autorités publiques, les solutions d’économie d’eau et les solutions de qualité de l’eau.

Mieux gérer la ressource et mieux restituer dans l’environnement une ressource en eau de meilleure qualité avec des solutions plus performantes.

Alors l’actualité est un peu anxiogène avec les périodes de sécheresse, les périodes de temps type tempêtes qui aggravent les inondations et autres.

 

Est ce qu’on peut avoir un peu d’optimisme et de positivisme au travers de ce que vous faites, vous chez France Water Team et de ce que vous découvrez en termes d’innovation? Est ce qu’on peut être confiant dans l’avenir?

 

Déjà, je pense qu’on peut être confiant dans l’énergie de la filière et sa capacité à créer des solutions.

L’intérêt de cette filière, c’est qu’elle est vraiment très multicompétences, multiforme.

Il y a des entreprises de très haute qualité qui mettent en place des solutions extrêmement innovantes.

Prenez l’exemple des événements d’intempéries sévères, tout le travail qui a été effectué, par exemple sur les anticipations de ces intempéries et les alertes auprès des populations.

La société Predict, par exemple, c’est exceptionnel. Les solutions qui sont mises en œuvre de façon à pouvoir stocker les flux d’eau en amont, limiter les écoulements de façon à ce qu’il n’y ait pas de ravinement sévère avec des dégâts et diminuer les risques d’inondations, c’est aussi exceptionnel.

Mais tout ça peut se concrétiser parce qu’il y a du collectif et parce que les entreprises se rencontrent, travaillent ensemble, font connaître leurs solutions.

Et ces solutions étant connues, peuvent plus facilement à ce moment là s’intégrer dans les solutions globales qui sont proposées aux clients, qu’ils soient industriels ou qu’ils soient autorités locales, dans le cadre des appels d’offres et des consultations qui sont lancées en cours d’année.

Avoir une réflexion anxiogène, non, il y a des solutions qui justement permettent de voir l’avenir et de commencer à faire bouger les lignes et réorienter le sens des choses.

La force du collectif, on l’a vu puisqu’on a travaillé avec Monreseaudeau.fr et le pôle Dream au travers du groupe de travail Métrologie.

Pour le Sélectionneur DREAM qui permet aux acteurs de trouver facilement leurs instruments pour mesurer la qualité de l’eau.

 

Aujourd’hui, il y a combien d’adhérents sur France Water Team au total ?

 

Au total, c’est à peu près 500 adhérents, 500 acteurs, entreprises, académiques, structures de formation.

Parmi les entreprises des grands groupes, des ETI, des TPE, des PME, beaucoup de TPE, PME, très innovantes, très impliquées.

Mais je pense qu’il y a encore du potentiel sur l’ensemble du territoire et il y a encore à mieux faire connaître l’action de France Water Team, à mieux travailler en collectif aussi avec des clusters territoriaux qui ne sont pas sur le territoire d’origine des trois pôles fondateurs de France Water Team. De façon à ce que la filière sur le terrain ait vraiment un relais d’action opérationnel par le canal de France Water Team et des trois pôles territoriaux, le réseau des clusters et aussi travailler en transversalité avec les clusters et pôles d’autres métiers de façon à avoir une approche de plus en plus innovante.

L’énergie parce qu’on ne fait pas d’eau sans énergie.

Le numérique parce que le numérique apporte de plus en plus des solutions nouvelles, plus intégrées, utilisant plus la masse de données disponibles pour trouver des solutions de performance.

Et puis s’ouvrir, au delà des travaux sur le monde agricole et la production agroalimentaire, s’ouvrir aussi au monde de la santé, dans cette vision de santé globale qui commence à apparaître et dans laquelle l’eau et l’environnement sont vraiment au centre de la discussion, pour faire en sorte que nos concitoyens aient un cadre de vie plus agréable et plus durable.

C’est un peu le mot de la fin, c’est une invitation à tous les industriels et les acteurs du monde de l’eau à rejoindre l’équipe le collectif France Water Team.

Ils seront bienvenus. Et ils verront que c’est d’abord une équipe sympathique, un collectif qui prend du plaisir à travailler ensemble et pour faire des choses, le faire avec le plaisir, c’est fondamental.

 

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

France Water Team

Logo France Water Team Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Tout savoir sur les coliformes dans les réseaux d’eau

Tout savoir sur les coliformes dans les réseaux d’eau

Ils ne sont pas les bienvenus dans les réseaux d’eau et pour cause ! Cette population bactérienne est utilisée comme indicateur de la qualité microbiologique de l’eau car elle contient des bactéries d’origine fécale, comme Escherichia coli (E. coli). Cet article vous donne les informations essentielles à leur compréhension.

lire plus

Aller plus loin :

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !






Votre abonnement a été bien pris en compte

Sélectionneur DREAM

 

Plus de 600 instruments différents parmi 100 fabricants permettant de mesurer 95 paramètres !

 

Une recherche ergonomique selon 8 filtres.

 

You have Successfully Subscribed!