Interview CGLE 2022 : Baptiste Rogeau de FILTRALITE

18 Juil, 2022
Par Lisa de Monreseaudeau.fr
Accueil
>
Actualités
>
Interview CGLE 2022 : Baptiste Rogeau de FILTRALITE

Dites nous tout sur Filtralite en deux mots.

 

On propose à travers le groupe Saint-Gobain, l’innovation sur les matériaux filtrants.

On propose de remplacer les filtres à sables sur les usines d’eau potable.

L’avantage pour les exploitants, c’est que c’est un matériau qui est plus poreux et qui permet d’augmenter les durées de cycles de filtration.

Ça va avoir deux impacts sur l’usine, ça permet de réduire les pertes en eau sur les installations.

On parle de quelques pourcentages d’amélioration sur le rendement énergétique de l’usine.

Et le deuxième aspect, c’est sur la partie énergie. On va réduire les prélèvements dans le milieu naturel pour le lavage des filtres.

 

Comment ça fonctionne? Dites nous tout.

 

C’est très simple. Vous avez du sable sur les usines d’eau potable, vous sortez le sable, vous mettez en place la Filtralite.

C’est un matériau à base d’argile expansé.

C’est de l’argile, donc un matériau minéral et qu’on met en place en remplacement du filtre à sables, vous conservez la même structure de filtre, il n’y a pas de réhabilitation lourde à prévoir, simplement d’extraire le sable et de mettre en place ce produit.

D’ailleurs, deux impacts, comme je l’ai évoqué, vous augmentez la durée des cycles de filtration et dans le même temps, vous pouvez augmenter le débit sur les filtres.

Ça veut dire que sur des usines où il y a des besoins en capacité supplémentaires, vous pouvez augmenter le débit sur les filtres ou conserver le même débit, mais augmenter les durées de cycle de filtration.

 

Donc, quels sont pour vous les grands enjeux auxquels vous répondez grâce à Filtralite ?

 

La thématique du moment, on l’a vécu depuis quelques semaines maintenant, c’est les épisodes de sécheresse sur le territoire national qui se répètent étés après étés.

Et là, grâce à une solution simple, on peut économiser facilement des mètres cubes d’eau sur la partie production et également, comme je l’ai évoqué tout à l’heure, sur le prélèvement dans le milieu naturel.

Donc pour nous, ça c’est les vrais enjeux.

Et sur la partie construction, donc les projets en réhabilitation ou en construction, il y a un intérêt de passer sur ce type de matériaux.

Puisqu’on encaisse des vitesses de filtration plus importantes, on va pouvoir réduire l’empreinte au sol et le nombre de filtres en fonctionnement c’est moins de GC, moins d’équipements en fonctionnement avec des unités plus compactes.

 

Acteur(s) du monde de l’eau cité(s) dans cet article :

FILTRALITE

Découvrir

Ces articles peuvent également vous intéresser :

Aller plus loin :

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?

Comment rester en contact avec l'actualité des réseaux d'eau ?


La solution ? La newsletter mensuelle Monreseaudeau.fr !
 
Nous publions, à chaque fin de mois, 10 fois dans l'année, une newsletter qui informe des dernières actualités et tendances de l'industrie de l'eau potable, de l'assainissement et des eaux pluviales.

Pour compléter votre veille de marché, nous vous proposons aussi de recevoir une alerte dès qu'un article publié sur notre site porte sur votre centre d'intérêt principal.

Profitez gratuitement de notre travail et suivi du marché !






Votre abonnement a été bien pris en compte